La municipalité de Prague planifie de nouvelles lignes de métro

Prague metro

Le métro de Prague, aujourd'hui, offre trois lignes diposées en étoile et qui se croisent dans le centre de la capitale. La municipalité vient de présenter un plan de développement du métro pour les années à venir qui compte sur la prolongation des lignes existantes et la construction d'une quatrième ligne.

La totalité des nouveaux tronçons qui prolongeront les lignes existantes, A, B, C et la nouvelle ligne D ne seront ouverts qu'en 2018, mais dès l'année 2014, le métro pragois comptera sept nouvelles stations. La ligne A qui traverse Prague du sud-est au nord-ouest et traverse donc le centre comme toutes les autres lignes, sera prolongée en direction de l'aéroport de Prague-Ruzyne et sera équipée de trois nouvelles stations. La station de Petriny, située dans une cité résidentielle sera le terminus de la ligne pour un certain temps. Après, d'ici à 2018, la ligne A sera encore prolongée pour arriver jusqu'à l'aéroport. La station de Veleslavin, la deuxième après le terminus actuel de Dejvicka devrait devenir un point de correspondance important, pour continuer les voyages en autobus ou par un RER qui devrait mener à la ville industrielle de Kladno qui se trouve à une cinquantaine de kilomètres de la capitale. Un projet qui nécessitera un investissement de 15 milliards de couronnes (dans les 500 millions d'euros).

D'après le conseiller municipal, Radovan Steiner, il sera financé à parts égales par la ville de Prague et les fonds européens. Sur les sept nouvelles stations de métro qui devraient être en service dans sept ans, quatre feront partie d'une toute nouvelle ligne de métro, la D qui sera bleue sur les cartes, alors que la A est rouge, la B verte et la C jaune. Cette ligne D constituera une grande nouveauté pour le métro pragois. En effet, en raison des contraintes imposées par le terrain, comportant d'importantes dénivellations, ce sera un métro léger qui sera pour la première fois construit à Prague. La ligne D devrait conduire de la Gare principale (Hlavni nadrazi) à travers les quartiers de Vinohrady et de Nusle, vers le sud de la ville et les quartiers périphériques de Libus et Pisnice.

Encore une grande nouveauté dans la construction de la ligne D : une partie des frais serait supportée par la ville, mais le gros du financement serait confié à un investisseur privé. Ce dernier serait l'administrateur de la ligne pendant les quelques années suivant sa mise en service et donc le bénéficiaire des revenus. Le projet compte encore sur une troisième nouveauté dans le métro pragois : la ligne D roulerait sur des pneumatiques. Selon les spécialistes et les résultats de différentes enquêtes, il semble que pour les voyageurs, le plus important soit de pouvoir enfin atteindre l'aéroport de Prague par le métro.