La position des jeunes familles en République tchèque

r_2100x1400_radio_praha.png

Les jeunes familles deviennent une espèce en voie de disparition, en République tchèque. Les jeunes gens ne veulent pas se marier, fonder la famille et avoir des enfants. En général, c'est la situation financière qui ne le leur permet pas. Astrid Hofmanova.

La famille ayant des enfants est le groupe social le plus faible de la société tchèque sur le plan économique. Avoir des enfants devient un luxe, aujourd'hui... Voici le cas des époux Sadilek de Plzen. Avec leur enfant de trois ans, il doivent vivre d'un seul salaire qui représente 11 000 couronnes par mois, alors que le loyer mensuel coûte en moyenne entre 5000 et 8000 couronnes, à condition que l'on soit modeste bien sûr.

D'après les données publiées par le ministère du Travail et des Affaires sociales, 125 000 jeunes familles, ayant des enfants d'un âge inférieur à six ans, vivent à la limite du minimum vital. Ce dernier représente la somme de 8540 couronnes pour une famille ayant un enfant et 10 140 couronnes pour une famille à deux enfants. Même les retraités vont mieux, disent certains, car ces dix dernières années, ils sont l'unique groupe social dont les revenus augmentent plus rapidement que le coût de la vie.

Le logement, voilà le problème numéro 1 que doit affronter tout couple voulant se marier. Pour la majorité écrasante, avoir un appartement est une condition indispensable d'un contrat de mariage. Mais, un appartement de deux pièces coûte autour d'un million de couronnes, à Prague, et un peu moins en province... Acheter donc un appartement, avec un salaire de 10 000 couronnes par mois devient une utopie. Et si les jeunes ont déjà la chance d'avoir des parents riches qui les aident à se loger, où en est le mobilier, la voiture ou les vacances passées au bord de la mer?

Cette situation a un impact négatif non seulement sur le nombre de mariages contractés mais aussi sur la natalité. Les deux ont baissé de 30% depuis 1989, la raison principale de cette chute étant justement la dépendance économique des jeunes. Selon un sondage, presque la moitié des hommes interrogés ne veulent pas se marier sans pouvoir assurer économiquement leurs femmes. Cela provoque un autre problème : l'augmentation de l'âge des jeunes mariés.

Auteur: Astrid Hofmanová
lancer la lecture