La prostitution infantile en République tchèque

r_2100x1400_radio_praha.png

Le ministère de l'Intérieur a adopté la semaine écoulée un rapport sur l'abus sexuel sur enfant en République tchèque. Une preuve de ce que le phénomène de la prostitution des enfants a pris une dimension qui n'a pas de précédent. Alena Gebertova.

Les déviés sexuels d'Europe occidentale n'ont plus à aller dans des contrées lointaines, en Thaïlande, au Laos, au Brésil ou ailleurs. Pour satisfaire à leurs goûts vices pédophiles, il leur suffit d'aller en Tchéquie, surtout, dans ses villes limitrophes, telles que Cheb ou Teplice... Un constat qu'ont fait, récemment, de nombreux journalistes allemands, suivant qui ont suivi les pistes de la prostitution des enfants dans le pays. La prostitution des mineurs en République tchèque ne cesse d'augmenter. Elle touche les filles et les garçons. Ce sont ces derniers qui sont, ces derniers temps, très recherchés, en particulier dans les grandes villes, à Prague ou Brno. Dix-sept ans serait l'âge moyen des garçons tchèques qui se prostituent. Le tournage de films, la prise de phothos pornographiques, le sexe, autant de services qu'ils accordent le plus souvent. Ils sont payés selon le cas, entre 200 ou et 500 couronnes, voire ou plus. « Vieillis », les garçons ont l'habitude de quitter autour de l'âge de vingt ans la prostitution active pour devenir proxénètes. pour devenir passeurs. Des données statistiques précises concernant les cas d'abus sexuel sur enfants n'existent pas pour l'instant en République tchèque. Ils sont cependant évalués à des centaines de cas par an. On sait par contre qu'il y a tout un réseau engagé dans la prostitution enfantine, comprenant passeursproxénètes, chauffeurs de taxi, garçons de café et même des membres des familles dont sont issus les prostitués mineurs. La semaine écoulée, le ministère de l'Intérieur a adopté un « plan national » pour remédier à l'énorme croissance de la prostitution enfantine en République tchèque. Il se propose avant tout de modifier certaines loisd'aggraver certaines sanctions en la matière, par exemple, celles les paragraphes concernant le trafic de femmesla traite des blanches ou la protection des témoins devant le tribunal. « Il y a lieu de parler de la pédophilie criminelle, très rigoureusement poursuivie dans l'ensemble du monde civilisé », écrit Jiri Loewy dans l'édition de ce mercredi du quotidien Lidove noviny. Et d'insister sur ce qu'il ne s'agit pas seulement d'une cause tchèque, mais aussi et surtout allemande : les principaux clients des jeunes prostitués tchèques se recrutent en effet en Saxe, en Thuringe, en Bavière ou ailleurs en Allemagne... La partie allemande, en tête avec le ministre de l'Intérieur, Otto Schily, déclare sa volonté de combattre fermement ce « tourisme sexuel ». A la partie tchèque de suivre le pas.