La réforme de l'armée tchèque s'avère nécessaire à la lumière des attentats

r_2100x1400_radio_praha.png

L'attaque terroriste aux Etats-Unis influencera de façon décisive l'image de l'armée tchèque. La conception de réforme de l'armée, vieille de trois semaines seulement, connaîtra un changement. La tragédie aux Etats-Unis a montré à quel point nous nous sommes trompés dans l'analyse de la situation de sécurité, avoue le ministre de la Défense, Jaroslav Tvrdik. Cette analyse révèle, entre autres, que dans un horizon de 10 ans, un conflit militaire ne menace pas l'Europe centrale. La lutte contre le terrorisme deviendra la tâche numéro 1 de toutes les armées de l'OTAN, affirme Tvrdik. Les priorités absolues de l'armée tchèque seront les suivantes: la création d'un hôpital ambulant de réaction rapide et la naissance d'unités d'élite de défense anti-chimique, de même que l'équipement des soldats par des appareils de vision nocturne, des moyens de communication, de reconnaissance et de protection spéciaux. Les aéroports militaires de Caslav et de Namest seront reconstruits en bases de l'OTAN. Par contre, la tragédie américaine a relégué au second plan l'achat de tanks modernisés T-72. Leur nombre sera considérablement réduit, puisqu'on ne lutte pas avec les tanks contre le terrorisme, a dit le ministre.