La République tchèque et l'Union européenne

r_2100x1400_radio_praha.png

La conclusion de trois des quatre chapitres de l'acquis communautaire avant la fin de l'année est considérée, par Pavel Telicka, principal négociateur de la Tchéquie, comme une limite sûre du maintien du rythme actuel. Ce rythme prévoit l'an 2004 comme une échéance de notre admission. La Tchéquie a réglé, à ce jour, 19 chapitres. Les trois prochains chapitres à clore concernent le contrôle financier, les impôts et les transports. Le chapitre l'énergétique, compliqué par l'attitude de l'Autriche envers la centrale nucléaire de Temelin, sera au programme des négociations en décembre. Pavel Telicka n'estime pas que l'actuelle situation internationale puisse ralentir le processus d'élargissement de l'Union européenne.