La situation en Ukraine : le ministre des Affaires étrangères demande plus de sanctions individuelles

En réaction aux dernières évolutions en Ukraine, le ministre tchèque des Affaires étrangères, Lubomír Zaorálek, demande que l’Union européenne élargisse la liste des personnes touchées par des sanctions individuelles. Il l’a déclaré ce lundi à Luxembourg avant la réunion avec ses homologues européens. Suite à l’annexion russe de la Crimée, l’UE a gelé les comptes et a interdit l’accès sur son territoire à plus de trente personnes de la Russie et de la Crimée. Lubomír Zaorálek considère que cela ne relève pas de la tâche des ministres de rallonger cette liste. En revanche, ils devraient charger la diplomatie européenne de proposer des noms concrets.