La turbine de Temelin fait de nouveau parler d'elle

r_2100x1400_radio_praha.png

La centrale nucléaire de Temelin, subissant un nouveau test de remise en marche, a dû, dans la nuit de mardi à mercredi, réduire le nombre de tours du bloc de la turbine. La raison en était une vibration à la troisième section à basse pression du rotor. Des activistes contre l'atome n'ont pas tardé à réagir. Jarka Gissubelova pour plus d'informations.

Après une interruption de plus de trois mois lors de laquelle on travaillait sur la réparation de la turbine, la centrale est de nouveau là où elle était en mai, disent des activistes. Non seulement de nouvelles vibrations, mais aussi une fuite d'huile a été enregistrée, affirme Radko Pavlovec, conseiller du gouvernement de la Haute-Autriche qui, à ses dires, a trois informateurs dans la centrale. Le directeur de Temelin, Frantisek Hezoucky, a dit à la presse tchèque que rien de grave ne s'est passé : Un seul palier dans la section à basse pression a vibré et, après une stabilisation, la marche de la turbine a été renouvelée. La directrice de l'Office nationale pour la sécurité nucléaire, Dana Drabova, souligne que des pannes, lors du fonctionnement d'essais, sont tout à fait normales et qu'il serait même naïf de penser que tout marchera sans problèmes. Un écrou s'est desserré, rien n'a été déformé, précise-t-elle. Des activistes autrichiens contre l'atome sont d'un autre avis. Radko Pavlovec, conseiller du gouvernement de Haute-Autriche, qualifie le comportement de l'Office tchèque de suspect. Tester un prototype de la turbine d'une centrale, qui est, elle-aussi, un prototype, ne serait possible dans aucun pays de l'Union et jette une mauvaise lumière sur la prétendue indépendance de l'Office, affirme-t-il. Selon ses paroles, les interruptions subites de la turbine agissent également sur la partie nucléaire de la centrale, mettant en danger la sécurité des employés. Les Libéraux autrichiens insistent sur un veto contre l'entrée de la Tchéquie dans l'Union européenne au cas où Temelin ne serait pas arrêté.