La vie : plus chère en 2001

r_2100x1400_radio_praha.png

La presse pragoise nous fait déjà part des produits et services qui ont augmenté le plus, au cours de l'an 2001. Ainsi, on lit dans le quotidien Mlada fronta Dnes que : "Si vous ne vouliez pas que l'augmentation du coup de la vie vous touche cette année-là, il y avait un seul moyen : être un sans-domicile-fixe, végétarien mais qui ne mange pas les ananas et les oranges. Selon l'institut des statistiques, le logement, les fruits exotiques ou dits "du sud" ainsi que la viande se trouvent en haut de l'échelle de l'augmentation du coup de la vie en 2001. Les experts mettent l'augmentation de 20% des fruits sur le compte de la politique des supermarchés ; ils seraient allés chercher leurs fruits dans des régions "réputées coûteuses". Quant à la viande, vache folle ou pas, elle a pris quand même une rallonge de presque 15%. Les charges locatives ont, à leur tour, pris le poil de la bête. Deux augmentations de gaz font un supplément avoisinant le tiers du coût total, tandis que le tarif de l'électricité a pris, en une seule fois, 13%. Et comme pour terminer sur une bonne note, on nous dit que les effets vestimentaires et les chaussures coûtent moins cher que l'an dernier. Serait-ce parce que les consommateurs, faute d'argent, n'en achètent plus ?

Auteur: Omar Mounir
lancer la lecture