L’air tchèque est l’un de plus pollués d’Europe

Ostrava, photo: František Tichý, ČRo

La pollution est particulièrement préoccupante en République tchèque. L’air y est en effet l’un des plus pollué en Europe selon le rapport publié mercredi par l’Agence européenne pour l’environnement (EEA). Près d’un demi-million de décès seraient liés chaque année à la pollution atmosphérique sur le Vieux Continent.

Ostrava, photo: František Tichý, ČRo
L’institution rappelle en effet que cette pollution de l’air est la première des menaces environnementales qui pèsent sur la santé. Le danger est particulièrement lié à la concentration de particules fines dans l’air et dans ce domaine, la République tchèque obtient de bien mauvais résultats.

Comme le rapporte le site d’informations Deník Referendum, qui propose une lecture du document de l’EEA, seuls des pays comme la Bulgarie, la Pologne ou la Slovaquie présentent des niveaux de pollution similaires.

Le média interroge Miroslav Šuta, du Centre pour l’environnement et la santé, qui explique par exemple que le taux moyen de concentration de particules fines dans l’air mesuré à la station d’Ostrava-Radvanice atteint 36,2 microgrammes/m3. « Cela n’a pas d’équivalent en Europe, sauf dans certains endroits en Pologne et cela dépasse 3,5 la norme recommandée pour préserver la santé de l’Organisation mondiale de la santé », ajoute-t-il.

Selon Miroslav Šuta, un quart des habitants des zones urbaines respire un air qui est plus pollué que les seuils établis par l’Union européenne.