Le château de Kacina et le château de Zleby

r_2100x1400_radio_praha.png

Aujourd'hui je voudrais vous proposer la visite de deux châteaux se trouvant non loin de Prague et tout près de la ville historique de Kutna Hora, ville historique inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. On se rend tout d'abord au château de Kacina, avant de visiter le château de Zleby.

Le château de Kacina appartient aux plus importantes constructions de style Empire de la République tchèque. L'édifice se trouve au milieu d'un vaste park à l'anglaise que le comte Rudolf Chotek fit planter avant la construction du château. Le park fut amménagé d'une manière grandiose, selon les plans du botaniste et directeur du jardin botanique de Vienne, Jacquin. Un réseau de cannaux, d'étangs, de nombreuses allées et une série de petites constructions en fait partie. Le château se compose d'un édifice principal au rez-de-chaussée duquel se trouvent les salles et les appartements du comte et de sa famille. Au premier étage, il y a les chambres pour les invités et dans le sous-sol les chambres pour les domestiques. Les ailes du château sont constituées des colonnades de style toscan qui se terminent par des pavillons à un étage: le pavillon de gauche abrite une bibliothèque, une salle d'études et les archives et le pavillon de droite le théâtre du château et la chapelle du château. En entrant par un espace circulaire dans l'édifice principal, nous nous retrouvons dans la salle de bal dont les portes-fenêtres donnent sur le parc par un portique arrière. Même si l'équipement des pièces changait à travers le temps, nous pouvons dire que la partie gauche de l'édifice principal avec sa salle de billard, sa salle de musique, son fumoir et sa salle de chasse était masculine, tandis que la partie droite avec ses chambres à coucher était plutôt féminine. La bibliothèque du château renferme des meubles d'origine. Le théâtre dont le parterre, les loges et les deux galeries peuvent contenir 150 visiteurs a conservé ses peintures originelles et sa technique scénique d'époque. La chapelle inachevée avec ses murs bruts et sa voûte d'arête et en berceau, ainsi que les écuries voûtées souterraines, avec deux rangées de colonnes, méritent toute notre attention.

Depuis 1950, le château abrite le Musée national agricole. Les changements survenus en 1989 ont permis de rendre accessible la bibliothèque de la famille Chotek ainsi que le théâtre. En collaboration avec l'Institut de protection des monuments historiques, une exposition sur la famille noble des Chotek et sur leurs activités culturelles, sociales, politiques et économiques a été ouverte en 1996 au rez-de-chaussée du château.

Au-dessus de l'ancienne ville royale de Zleby se dresse un château monumental, construit sur l'emplacement d'un ancien château fort de style gothique tardif. L'histoire mouvementée de cette résidence, plusieurs fois conquise et incendiée pendant les guerres hussites, culmina par une reconstruction dans le style Renaissance de cette confortable demeure seigneurial des Chotouchovsky de Nebovid, au tournant des XVIe et XVIIe siècles. Nous devons son remaniement baroque à la famille princière d'Auersperg qui obtint le château de Zleby par mariage. Le plus célèbre d'entre eux fut Vincenc Karel Auersperg qui donna au château son aspect actuel. Il voulait créer un château en style gothique tchèque. Il commenda sa construction à des célèbres architectes et sculpteurs de l'époque: Frantisek Schmoranz, Benedikt Skvor, Josef Max et d'autres. Ainsi un des joyaux de l'architecture historique naquit en Bohême, qui, malgré toutes les conquêtes techniques, évoque plutôt une forteresse médiévale.

Trois portes sur la route d'accès accentuent déjà cette impression. La deuxième porte est liée à la construction récente de la Grande tour. La façade nord est formée par un portail couronné de la sculpture d'un bison qui est entré dans les armoiries des Auersperg. L'édifice baroque de la partie occidentale de la cour d'honneur fut enrichi, dans les années 1861 et 1862, de la tour d'horloge et rehaussé d'un étage. La mort de Vincenc Karel Auersperg calma l'ardeur constructive et ses successeurs ne firent que quelques modifications à l'intérieur du château...

L'intérieur du château a conservé l'aspect des années quarante et soixante du XIXe siècle. Ses salles représentatives abritent des collections ramenées de la résidence natale de la famille Auersperg au Tyrol. Ces collections abritent un grand nombre d'armes et de meubles, des vitraux, des objets en verre, des tableaux et des livres. Le caractère homogène des pièces richement décorées de papiers peints estampés et polychromes, les murs au revêtement gothique et au crépi ornemental gratté, les bibliothèques néo-gothiques abritant des volumes rares provenant de la bibliothèque de la famille noble Colloredo Mansfeld, tout cela captive le visiteur.

La cuisine du château est une preuve remarquable du système de fonctionnement des communs. L'équipement technique encastré dans le poêle de la société Viktorin est pour son époque, vers 1870, très progressiste. La pièce est couverte de petites armoires de cuisine avec des portes-ustensiles auxquelles est accrochée une collection de vaisselles en cuivre. En face de l'entrée de la pièce se trouve une fontaine dont l'eau, ammenée à cet endroit par des kilomètres de tubes en bois, coule à travers le parc du château. La même source alimentait la fontaine de la cour, celle de la place et la fontaine en cascade d'Antonin Fernkorn devant la façade du château représentant le combat du premier des Auersperg avec le bison.

A partir de la cour nous pouvons accéder à la chapelle du château. Le point culminant de la visite du château de Zleby est la galerie de la Grande tour qui s'ouvre sur un vaste parc à l'anglaise traversé par la petite rivière Doubravka.

Auteur: Astrid Hofmanová
lancer la lecture