Le compositeur Karel Svoboda est décédé à l'âge de 68 ans

Karel Svoboda, photo: CTK

Le compositeur Karel Svoboda qui a signé la musique de plusieurs centaines de chansons, dont des tubes pour Karel Gott, auteur d'innombrables comédies musicales et de musique de film, est décédé à l'âge de 68 ans. Dimanche, il s'est donné la mort dans le jardin de sa villa à Jevany, près de Prague.

Karel Svoboda, photo: CTK
Pas de lettre d'adieu, mais probablement des problèmes de santé étaient le motif de son acte, affirment ses amis les plus proches avec lesquels Karel Svoboda a collaboré sur sa dernière oeuvre - la comédie musicale Golem dont la première, en novembre dernier, a inauguré la nouvelle scène de théâtre pragoise, Hybernia. Karel Svoboda a débuté dans les années 1960, dans le big-beat. Sa rencontre avec le chanteur Karel Gott a été déterminante. Leur connaissance et leur amitié a donné naissance, pendant les décennies suivantes, à des dizaines de chansons devenues, au fil du temps, des succès majeurs. Après avoir appris la tragédie, Karel Gott a eu de la peine à l'accepter et à la commenter :

Karel Svoboda avec sa femme, photo: CTK
« C'est vraiment très difficile de m'exprimer sur ce que j'ai appris, que mon grand ami Karel Svoboda avec qui nous avons obtenu des succès non seulement ici, mais aussi à l'étranger, n'est plus... ce n'est pas possible pour moi, en ce moment, puisque c'est un choc que je n'arrive pas à comprendre, maintenant, peut-être plus tard... »

Bien d'autres interprètes connus ont ajouté les chansons de Karel Svoboda à leur répertoire. Karel Svoboda a composé ou adapté en tchèque des comédies musicales dont Monte Christo, Dracula et la dernière, Golem. D'innombrables feuilletons télévisés et films sont accompagnés de sa musique. Parmi ses plus grands succès étrangers, la série Big Man avec Bud Spencer et Ursula Andress ou Flash avec Claudia Cardinale. Le plus grand succès commercial fut la musique de « Maya l'abeille » composée pour accompagner une série adorée par des générations de petits téléspectateurs. Karel Svoboda a obtenu plusieurs distinctions pour sa création, déjà au milieu des années 1990 il s'est vu décerner le disque de diamant pour 10 millions de supports vendus à la maison de disque Supraphon. Voici l'une de ses chansons inoubliables, Lady Carneval composée pour un festival à Rio de Janeiro, en 1967.