Le ministre de l'Environnement à Paris

r_2100x1400_radio_praha.png

A la session de la conférence générale de l'UNESCO à Paris, le ministre tchèque de l'Environnement, Milos Kuzvart, a apprécié le soutien que l'UNESCO apporte, sous forme de divers programmes, à la solution du problème de la minorité rom en République tchèque. Il a aussi apprécié les activités de l'UNESCO sur le champ de la formation écologique. A ses dires, apprendre à protéger activement le milieu de vie et à se comporter de manière responsable est un impératif du jour. Il a salué le soutien de l'UNESCO aux nouvelles sources d'énergie, notamment solaire, en informant que le programme Le Soleil dans des écoles est déjà réalisé dans notre pays. S'agissant la protection du patrimoine culturel et naturel, il a rappelé que dix sites tchèques ont été inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.