Le nombre d’employés dans l’industrie automobile a augmenté de 4%

Foto: Archiv Škoda Auto

Le nombre de personnes en République tchèque employées dans l’industrie automobile, qu’il s’agisse des constructeurs ou des sociétés productrices d’équipements et de pièces détachées, a augmenté de 4% en 2015. Au total, le secteur de l’automobile, qui contribue à hauteur de 25% à l’ensemble de la production industrielle en République tchèque, comptait un peu plus de 115 000 employés qui ont perçu un salaire moyen de 33 274 couronnes (1 232 euros), soit une hausse là aussi de 3,6% en l’espace d’un an.

Photo: Archiv Škoda Auto
Les chiffres communiqués en ce milieu de semaine par l’Association de l’industrie automobile (SAP) le confirment une nouvelle fois, si besoin encore en était. L’industrie automobile se porte bien, et même très bien, en République tchèque, avec des constructeurs dynamiques et une production largement exportée au sein de l’Union européenne.

En 2015, le nombre d’employés est revenu au niveau des années 2006 – 2008, période de pré-crise. La différence est que le montant du salaire brut mensuel moyen qui leur est versé a augmenté de 47% en l’espace d’une décennie. Désormais, ce montant est supérieur de plus de 25% à celui du salaire brut moyen pour l’ensemble du pays. Cette hausse, selon SAP, a permis aux employeurs de procéder à une vaste restructuration de laquelle a découlé une productivité plus importante.

Après une année 2015 record (+4,5% avec près de 1,3 millions de véhicules), qui avait déjà fait suite à une année 2014 elle aussi record, l’industrie automobile se porte toujours aussi bien en ce début d’année. Un peu plus de 111 000 véhicules particuliers sont en effet sortis des usines des constructeurs installés dans le pays en janvier. Il s’agit d’une augmentation de 2% par rapport à 2015. Škoda Auto a produit 56% de ce total, devant Hyundai (26%) et le consortium Toyota Peugeot Citroën Automobile (18%).

Par ailleurs, en 2014 cette fois, les constructeurs automobiles et les sociétés productrices d’équipements et de pièces détachées implantées en République tchèque avaient réalisé un chiffre d’affaires de 991 milliards de couronnes (36,7 milliards d’euros), soit une augmentation de près de 15% par rapport à 2013. Le volume des exportations avait suivi la même tendance avec un montant total de 845 milliards de couronnes (30,7 milliards d’euros).