Le parti civique démocrate (ODS) : « le gouvernement d’experts de Jiří Rusnok n’obtiendra pas une seule voix de la part d’ODS lors du vote de confiance à la Chambre des députés »

Lors de la conférence de presse de ce mardi, le parti civique démocrate s’est exprimé sur la nomination du nouveau Premier ministre, Jiří Rusnok. L’actuelle présidente de la Chambre des députés, Miroslava Němcová, affirme qu’il n’existe pas une autre majorité à la Chambre des députés, que celle des 101 députés, qui auraient déjà préalablement soutenu sa candidature au poste de Première ministre, afin de former un nouveau cabinet. De ce fait, la vie d’un gouvernement découle de la confiance dont il dispose à la Chambre des députés. Or, pour Miroslava Němcová, le Président de la République, Miloš Zeman, ainsi que le nouveau Premier ministre, Jiří Rusnok, feraient perdre du temps au pays du fait de leur irresponsabilité, dans la mesure où ils savaient pertinemment qu’un cabinet d’experts n’obtiendra pas la confiance de la part du plus fort des partis, l’ODS, à la Chambre des députés. Pour le vice-président d’ODS, Martin Kuba, ce cabinet d’experts pourrait conduire la République tchèque vers une situation budgétaire provisoire, pouvant entrainer, entre autres, l’arrêt de financements régionaux.