Le pont Charles est-il vraiment en mauvais état ?

Le pont Charles

Le pont Charles
Le pont Charles, l'un des symboles de Prague, serait en très mauvais état, et aurait besoin d'une restauration des plus coûteuses. La pollution de l'air, dans la capitale, serait à l'origine des cassures dans les blocs de pierre du pont. L'eau de la Vltava s'infiltrerait dans la maçonnerie. Les changements de température créeraient des pressions à l'intérieur du pont. La restauration du pont, qui a eu lieu dans les années soixante-dix, aurait été mal faite. Une restauration, aujourd'hui, coûterait dans les 240 millions de couronnes (5,40 couronnes pour un franc français). Que va-t-on faire ? La mairie de Prague ne dispose pas de tels fonds, le ministère de la Culture non plus. Allons-nous faire appel aux deniers publics ? Les opinions diffèrent sur la nécessité de la reconstruction du pont Charles. Certains spécialistes affirment qu'elle est urgente, d'autres non. On avance souvent la pression des entreprises du bâtiment, car ce serait une bonne affaire. Un avis de Zdenek Lukes, du bureau présidentiel, ou de Josef Stulc, directeur de l'Institut national de la protection des monuments historiques. Pour eux, le pont Charles ne tombera pas.