Le sport du week-end

r_2100x1400_radio_praha.png

Nous sommes au printemps, à deux pas de son plus beau mois, le mois de mai et, pourtant, on parle toujours de hockey sur glace. Tout d'abord, il y a l'un des sommets de l'année, après les Jeux olympiques de Salt Lake City, le Championnat du monde. Il débute, ce vendredi, en Suède. La sélection tchèque, qui y défendra le titre, est divisée en deux groupes pour les matchs de préparation. Le premier, avec Jaromir Jagr, l'un des meilleurs hockeyeurs du monde, a battu l'Allemagne 4 à 2, samedi, à Nuremberg. Le second, au tournoi Karyala, en Finlande, n'a pas eu de succès : il a terminé quatrième et dernier, sans avoir remporté un seul match. La Tchéquie est, également, dernière du Euro Hockey Tour, derrière la Finlande, la Russie et la Suède. Mauvais présage pour le Championnat du monde de Suède. Cela n'est pas significatif, pourtant. En effet, les entraîneurs ont donné leur chance à des nouveaux, des jeunes. Pas de succès, et cela depuis 1992, quand on a commencé à jouer la Tournée européenne de hockey sur glace. D'un autre côté, les hockeyeurs tchèques, de moins de 18 ans, ont terminé troisième, au Championnat du monde, qui vient de prendre fin en Slovaquie. Ils auraient pu avoir la médaille d'or, mais une seule défaite, face aux Russes, les en a dépossédé.

En football de première division, le verdict est tombé : Sparta Prague ne sera pas champion de République tchèque, cette année. Ce sera pour la première fois, depuis cinq années. Il semble que ce pourrait être Liberec, une petite ville de Bohême du nord, qui avait fait très bonne figure, d'ailleurs, dans les matchs de coupe.