Le « théâtre physique », très prochainement, à Prague

Photo: Tibor Takats, www.infarma.info

Cécile da Costa travaillait en France dans l'animation. Il y a trois ans, lors d'un voyage en Europe centrale, elle a participé à un stage avec la compagnie Farma v jeskyni ( La ferme dans la grotte). Aujourd'hui Cécile est membre de la troupe et vit à Prague. Sur scène très prochainement, à l'occasion du festival Farma 2007, elle raconte l'expérience « théâtre physique » au micro de Flora Moscovici.

« J'ai rencontré cette troupe en Slovaquie y a trois ans et à l'époque, je parcourais l'Europe centrale. C'était un voyage d'un an et « Farm in the cave » organisait un atelier de trois semaines en Slovaquie, a Zilina, pour l ouverture d'un centre culturel et c'est par hasard que je les ai rencontrés là-bas parce que, à cette époque, je menais des ateliers avec des enfants pour cette association. A partir de ce moment-là, je suis restée en contact avec la compagnie et par la suite, j'ai passé une audition pour pouvoir jouer dans la compagnie. C'est une troupe de théâtre physique, un théâtre qui ne se base pas sur des textes et qui fonctionne avec un travail de recherche assez important et chaque spectacle est en fait l'aboutissement d'une période de recherche assez longue.

Nous travaillons à partir d'éléments que nous rassemblons lors des expéditions. Il y a eu des expéditions dans l'est de la Slovaquie, également en Espagne, donc nous allons là-bas pour récupérer du matériel, c'est à dire soit des rencontres avec des personnes, soit des histoires, soit des lettres, soit de la musique, soit des enregistrements dans des lieux publics et avec tout ce matériel on travaille et on essaye de structurer quelque chose qui à la fin donne une représentation. Alors on travaille avec des musiciens. Il y a des musiciens qui sont partie intégrante de la troupe, c'est à dire qu'ils sont des comédiens, donc ils sont sur scène et ils jouent de la musique. On a notamment dans un des spectacles un accordéon et après on travaille aussi beaucoup avec des musiciens qui sont en dehors de la scène, mais qui suivent tout le spectacle et qui construisent le spectacle avec nous, avec la musique. Après dans la troupe, il y a des gens qui viennent du milieu du théâtre et effectivement il y a des gens qui viennent plus du milieu de la danse, qui à la base sont danseurs.»

Les autres comédiens de la troupe viennent-ils tous de différents pays ou sont-ils Tchèques pour la plupart ?

« La majorité se divise entre des Tchèques et des Slovaques. Ensuite il y a une comédienne qui est polonaise, un comédien qui est coréen, un autre comédien qui est allemand, mais qui est installé à Prague depuis de nombreuses années et puis moi. Donc c'est assez européen. On communique en anglais et en slovaque, alors le slovaque me pose toujours des difficultés, mais quand il s'agit du travail, j'arrive à m'y retrouver, parce que je sais de quoi il s'agit et quand je suis perdue, le directeur communique en anglais, donc la langue ne me pose pas de souci ».

Le directeur est slovaque ?

« Oui, c'est monsieur Docolomansky. Et le festival, c'est du 27 au 31 mai. Le 26, il y a une démonstration dans la rue qui part du Théâtre national et qui va jusqu'au Svandovo divadlo. Donc c'est une parade avec notamment la troupe de percussion de Corée. Ensuite, les lieux des spectacles, ça va être une partie au Svandovo divadlo et une partie dans la rue, à cinq minutes à pied du théâtre ».

Pour avoir plus d'informations sur le festival ou pour réserver des billets, c'est possible au Svandovo divadlo ou sur le site www.infarma.info

Auteur: Flora Moscovici
mot-clé:
lancer la lecture