L'Enfer sur la Terre : l'holocauste vu par Vojtech Jasny

Vojtech Jasny

La deuxième chaîne de la Télévision tchèque, qui est une télévision publique, a présenté, jeudi soir, un documentaire unique sur l'holocauste. Il est l'oeuvre du célèbre réalisateur tchèque, Vojtech Jasny. Alena Gebertova...

Vojtech Jasny
L'Enfer sur la Terre. Tel est le nom d'un documentaire d'une heure consacré à l'un des chapitres les plus tragiques dans l'histoire du pays au vingtième siècle : l'holocauste des Juifs tchécoslovaques. Vojtech Jasny, réalisateur tchèque fixé aux Etats-Unis, est l'un des cinq réalisateurs participant au projet, dont le but a été de créer des documentaires à partir de documents audiovisuels uniques. Ceux-ci ont été réunis en Pologne, en Hongrie, en Russie, en Argentine et dans l'ex-Tchécoslovaquie par la Fondation Soa, créée en 1994 par Steven Spielberg. C'est cette dernière qui a d'ailleurs initié tout le projet. Le cycle des cinq documentaires s'appelle Broken Silence, Le silence brisé.

Chaque film est conçu un peu différemment. Par exemple Andrzej Wajda, célèbre réalisateur polonais, a réuni des témoignages de quatre personnes. Vojtech Jasny, lui, a choisi dix-neuf Juifs tchécoslovaques, rescapés de camps de concentration, qui racontent devant la caméra les événements qu'ils avaient à vivre pendant la guerre, dont l'horreur est, souvent, indescriptible...

"On ne peut pas exprimer ce que c'était. Il faut la vivre, cette horreur quotidienne, cette horreur des transportations, des appelle-places, de la cruauté omniprésente," dit l'une des protagonistes du film. Les autres racontent la disparition de leurs proches dans des chambres à gaz, le choc accompagnant leur arrivée à Auschwitz, leur rencontre avec le docteur Mengele... Le témoignage poignant est accentué par une quantité de prises de vue d'archives jamais vues.

Le thème des camps de concentration touche Vojtech Jasny de près, car son père est mort à Auschwitz. Dans une interview pour la presse, il a dit : "Souvent, les gens n'arrivent pas à comprendre comment Dieu a pu permettre tout cela, mais moi je leur réponds : comment les gens ont-ils pu permettre tout cela ?"