Les communistes misent sur le social aux élections

r_2100x1400_radio_praha.png

Le Parti communiste de Bohême et de Moravie met le paquet dans la campagne électorale. Il s'engage, dans son programme, à instituer, au profit des jeunes ménages, le droit à un emprunt de 500.000 couronnes. En fait, ce serait un emprunt non remboursable, aide d'équipement de l'Etat au profit des jeunes couples. Cela, sans toucher aux 200.000 couronnes, déjà acquises à ces jeunes. Les communistes proposent un programme électoral essentiellement social. Selon le président de ce parti, Miroslav Grebenicek, les salaires annuels ne dépassant pas 100.000 couronnes devraient être exempts d'impôts, tandis qu'à concurrence de 250.000 couronnes de salaire annuel, on ne devrait pas payer plus de 15% d'impôt. En revanche, les revenus annuels, supérieurs à un million de couronnes par an, devraient subir une imposition de 55%. Les communistes projettent aussi le maintien de la TVA, dans les limites des 5%, pour les produits alimentaires, afin que la situation sociale ne se dégrade pas, principalement pour les retraités, disent-ils.

Auteur: Omar Mounir
lancer la lecture