« Les fantômes de Goya » - première tchèque du nouveau film de Milos Forman

Javier Bardem, Natalie Portman, Milos Forman, photo: CTK

La première tchèque, très attendue après sa sortie en salle en Espagne, Allemagne et Autriche, du nouveau film de Milos Forman « Les fantômes de Goya » a eu lieu dans les trois salles de cinéma du multiplex pragois « Slovansky dum ».

Javier Bardem, Natalie Portman, Milos Forman, photo: CTK
A l'origine, c'est la salle du cinéma Lucerna qui devait être le théâtre de la première tchèque du retour à l'écran du grand réalisateur américain d'origine tchèque. Mais les invités étaient trop nombreux et Milos Forman a présenté ses « Fantômes de Goya » à un très large public de célébrités et d'officiels, dont le Premier ministre, Mirek Topolanek, le cameraman Miroslav Ondricek avec lequel il a travaillé, ou encore la directrice du Festival du film de Karlovy Vary, Eva Zaoralova. A la conférence de presse, il a parlé de son film en ces termes :

« Non, non, ce n'est pas une biographie de Francisco Goya. C'est une histoire de l'époque où Goya joue un rôle important, mais les principaux personnages sont Natalie, ici présente, et Javier qui interprète... non je ne vais pas le dire, que les gens aillent voir le film au cinéma. C'est l'époque de la libération de l'Espagne par Napoléon, qui a aboli l'Inquisition. Après, il a tout détruit, certes, mais il l'a libérée... Cela arrive dans l'histoire. »

Milos Forman, Natalie Portman, Javier Bardem, photo: CTK
De quelle Natalie Milos Forman parlait-il donc ? De Natalie Portman qui a débuté dans le rôle de la petite fille du polar Léon et s'est rendue célèbre dans la Guerre des étoiles, Episode 1. Dans les « Fantômes de Goya, elle interprète la jeune muse du célèbre peintre et se retrouve accusée d'hérésie par un prêtre manipulateur incarné par Javier Bardem. Le scénario du film a été coécrit par Milos Forman et le scénariste français, Jean-Claude Carrière, présent aussi à la première tchèque, mercredi. Pour ce dernier, c'est sa troisième participation à un film de Forman, après Taking Off, le premier film tourné par le réalisateur après son exil au Etats-Unis, et Valmont.
Vahran Bauer, photo: CTK
Jean-Claude Carrière a aussi été le scénariste de l'adaptation à l'écran du roman de Milan Kundera « L'insoutenable légèreté de l'être », Oscar de la meilleure adaptation en 1989. La musique a été composée par le Tchèque Vahran Bauer qui décrit son travail avec un certain humour :

« La première musique, je l'ai écrite comme ça, sans avoir vu le film, le scénario. Ensuite, la production m'a appelé et j'ai fait une deuxième musique qui lui a plu, certainement. J'ai reçu les images, j'ai commencé à composer de nouveau, il y avait de plus en plus de musique et, en fin de compte, elle domine dans tout le film. »

La critique est mitigée, mais attendons les réactions du public, après la présentation des « Fantômes de Goya » dans 25 salles tchèques, à partir du 1er février.