Les moines trappistes ont béni la première pierre de leur future église

r_2100x1400_radio_praha.png

Mercredi, les moines trappistes qui, il y a 4 ans, avaient fondé le premier monastère trappiste en République tchèque, à Novy Dvur près de Plzen, ont béni la première pierre de leur future église. A cette occasion solennelle, Astrid Hofmanova a invité au micro le frère Samuel pour nous expliquer la signification de cette journée.

"Pour l'ordre, c'est un moment fondamental puisqu'on a posé la première pierre de l'église du monastère qui va être fondée dans cinq mois. Dix moines, cinq moines tchèques et cinq moines français, vont s'installer ici après avoir reçu une formation monastique en France pour restaurer la vie monastique contemplative dans ce pays."

Selon beaucoup, un ordre religieux devrait être avant tout utile. C'est pourquoi on a voulu savoir qu'est-ce qui fait penser à frère Samuel que l'installation d'un ordre contemplatif peut marcher en République tchèque.

"Ce n'est pas quelque chose qui est parti de nous. A partir du moment où les garçons ont ressenti en eux-mêmes cette vocation de devenir moines, c'était le signe suffisant que la vie monastique devait revenir en République tchèque. On a fondé ce monastère non pas parce que des Français ont eu l'intention de l'aller fonder en République tchèque, mais parce que des jeunes Tchèques ont désiré devenir moines et quand ils sont venus suffisamment nombreux, c'était un signe clair pour nous qu'il fallait fonder ce monastère. Certains d'entre nous, des Français, se sont attachés à ce pays, particulièrement à cette région..."

Auteur: Astrid Hofmanová
lancer la lecture