Les néonazis aiment-ils l’humour ?

Photo: www.chceteho.cz

„NEOnacek, Chcete ho?„ NEOnazi, le voulez-vous? C’est ainsi que s’intitule une campagne pas comme les autres qui vient d’être lancée par l’association civique Člověk v tísni (People in need) et ses partenaires et qui veut sensibiliser l’opinion sur le danger que constituent les activités des néonazis dans le pays.

Spots drôles sur internet et en salles de cinéma, présentant les néonazis sous une lumière qui est tout sauf flatteuse, vidéo clip. Voilà certains des outils au service d’une campagne qui vise notamment les jeunes entre 15 et 25 ans. Toute sorte d’activités sont également mises sur pied directement dans des écoles – séminaires, concours, expositions, manuels pour enseignants. Les néonazis constituent-ils un réel danger, en République tchèque ? Ilona Labuťová de People in need :

L’un des promoteurs de la campagne, Pavel Eichler, qui suit depuis longtemps les activités des néonazis constate lui aussi une recrudescence. Il y a selon lui de plus en plus d’individus qui n’hésitent pas à utiliser les symboles de l’Allemagne nazie, on voit également s’accroître le nombre de sites qui diffusent et promeuvent les idées néonazies. L’approche des néonazis semble aujourd’hui plus maligne et plus sophistiquée qu’au début des années 90. Est-il possible de brosser le portrait d’un jeune néonazi tchèque typique ? Pavel Eichler se refuse d’être catégorique. Il ajoute quand même :

« Il s’agit pour la plupart de jeunes issus de familles incomplètes, de personnes qui n’arrivent pas à trouver leur place dans la société et à s’y mettre en valeur, de personnes qui sont en proie à leurs peurs ».

La campagne NEOnazi, le voulez-vous ? est en grande partie financée par la Commission européenne. Le vidéo clip de la chanson composée pour l’occasion par le populaire comédien Jan Budař, ainsi que deux spots sont en ligne : www.chceteho.cz