Les supporters ont semé des troubles à Ostrava

r_2100x1400_radio_praha.png

Vendredi, la ville minière d'Ostrava en Moravie du nord a été le théâtre de deux matchs qui ont mis en état d'alerte la police municipale. Dans un quartier de la ville, les footballeurs du club Banik Ostrava ont affronté leurs collègues de Sparta, prestigieux club de Prague, et quelques kilomètres plus loin les hockeyeurs de Vitkovice ont disputé un match avec les champions de Sparta. Le premier incident est survenu à la gare principale où un supporter de Sparta a eu des propos diffamatoires à l'endroit de la population rom. L'homme, 22 ans, a été arrêté par la police et accusé d'atteinte à l'ordre public et d'initiation à la haine raciale. Plusieurs incidents ont suivi: un supporter de Banik Ostrava a attaqué un policier et deux hommes ont dû quitter le stade pour violences verbales à l'égard des policiers et propos racistes. Comme si cela ne suffisait pas, les supporters du club morave ont brûlé l'étendard du club adverse et menacé de batte de base-ball la police. Onze arrestations, tel est le bilan de l'intervention de la police, vendredi à Ostrava.

Auteur: Astrid Hofmanová
lancer la lecture