Les tarifs de l'électricité à l'ordre du jour

r_2100x1400_radio_praha.png

Les consommateurs tchèques se mobilisent et s'attaquent au plus grand producteur d'électricité en Tchéquie, la firme CEZ. Vaclav Richter.

L'Association des consommateurs d'électricité exige de la firme CEZ le remboursement d'une partie des tarifs de l'électricité de l'année 1999. L'Association accuse la firme CEZ de vendre l'énergie électrique à l'étranger à des prix plus avantageux que ceux qui sont payés par les consommateurs tchèques. Ces derniers seraient donc obligés par la CEZ de doter ainsi les prix de l'énergie exportée. Pour l'instant, 66 consommateurs demandent le remboursement de 148 117 couronnes, soit presque 30 000 FF. La CEZ ne veut pas admettre un tel raisonnement. Selon le porte-parole de l'entreprise, Ladislav Kriz, la firme CEZ n'est pas le dernier maillon de la distribution d'énergie en République tchèque et les demandes de remboursement doivent être adressées donc aux distributeurs. En plus, le porte-parole affirme qu'on ne peut pas comparer l'énergie électrique sur le marché tchèque à celle qui est fabriquée pour l'exportation car il s'agirait de deux produits différents dont les frais de production ne seraient pas les mêmes. Quoi qu'il en soit, les consommateurs refusent de se contenter de telles explications. Leur initiative doit attirer l'attention sur le monopole de la CEZ. Ils déplorent l'inexistence du marché de l'énergie en République tchèque où la CEZ ne rencontre pratiquement aucune concurrence. Ils ont porté plainte aussi contre le ministère de l'Industrie et du Commerce qui avait refusé de leur donner les informations sur le volume des exportations tchèques d'énergie électrique.