Les Tchèques de l'étranger vont aux urnes

r_2100x1400_radio_praha.png

Plus de 2200 Tchèques de l'étranger se sont inscrits sur les listes électorales pour les législatives du mois de juin. La date d'inscription a expiré le 5 mai. Les plus nombreux sont des Tchèques de l'Amérique qui étaient, en effet, les plus résolus à revendiquer le droit de voter à l'étranger. A Paris, presque 160 personnes sont inscrites, à Bruxelles, environ 40.

Plus de 2200 Tchèques de l'étranger se sont inscrits sur les listes électorales pour les législatives du mois de juin. La date d'inscription a expiré le 5 mai. Les plus nombreux sont des Tchèques de l'Amérique qui étaient, en effet, les plus résolus à revendiquer le droit de voter à l'étranger. A Paris, presque 160 personnes sont inscrites, à Bruxelles, environ 40.

Des diplomates tchèques sont d'accord que l'intérêt n'est pas aussi grand qu'on s'y attendait. Jusqu'à 70 000 citoyens tchèques de l'étranger auraient pu voter, théoriquement. Beaucoup d'électeurs vivant à l'étranger ont critiqué le système de scrutin qui exige que les bulletins de vote soient déposés dans des ambassades. Dans des pays de grande superficie, tel que le Canada ou l'Australie, les distances énormes ne permettent pratiquement pas aux électeurs d'aller aux urnes. D'autres se plaignent que la possibilité de voter à l'étranger soit venue trop tard. Comparé à l'euphorie d'après 1989, l'intérêt pour la scène politique tchèque a beaucoup diminué.