Lettres, lettres, lettres...

Podebrady
0:00
/
0:00

Merci à toutes et à tous d'être à l'écoute du Courrier des auditeurs. C'est sans doute le soleil printanier qui fait que vos lettres et rapports d'écoute, chers amis, ne sont pas aussi nombreux que d'habitude. Philippe Marsan est un de nos auditeurs les plus assidus qui continuent à nous écrire même pendant cette période de « vaches maigres ». Dans un de ses courriels, il nous écrit :

« Excellente idée cette rencontre des auditeurs à Prague cet été, peut-être au mois d'août. Bravo, merci, je suggérerai aussi une visite au Musée des arts et techniques, avec les anciens postes de radio à Prague. Sur le site de radiofil, www.radiofil.com, j'évoque souvent Radio Prague, le concours, le rôle et la grande qualité de votre radio. Aujourd'hui, 26 avril, il y a 20 ans, c'était la catastrophe de Tchernobyl. Je souhaiterai qu'à l'occasion du prochain Courrier des auditeurs soit rendu hommage à tous ces hommes, pilotes, techniciens, ouvriers, militaires, dont beaucoup sont aujourd'hui décédés. Ils ont sauvé l'Europe en se précipitant sur les lieux, afin de couler du béton, de construire un sarcophage pour limiter le rayonnement. A mon avis, cela a permis de sauver l'Europe toute entière d'une horrible catastrophe, bien plus importante si le réacteur avait continué à fonctionner à l'air libre. »

Podebrady
Je voudrais juste préciser que cette rencontre des auditeurs de Radio Prague (surtout des plus fidèles qui ont été spécialement invités par notre direction) cette rencontre donc que vous évoquez, M. Marsan, n'aura pas lieu en août, mais le jeudi 22 juin. Quel sera le programme de cette journée ? Dans la matinée, vous pourrez visiter le bâtiment de la Radio, ainsi que nos studios. Ensuite, vous vous déplacerez à Podebrady. C'est une charmante station thermale, située à l'est de Prague. Si vous connaissez l'histoire de notre Radio, vous savez sans doute qu'à Podebrady se trouve l'émetteur d'où les émissions en ondes courtes de la Radio tchèque ont commencé à être diffusées, en 1936. En fin de journée, il sera temps de prendre une bière au restaurant du «Kamenny most », à deux pas du Pont Charles, ce qui sera sans doute très agréable, surtout si le soleil est aussi généreux qu'en ce mois de mai. Rendez-vous donc le 22 juin à Prague, devant le siège de la Radio tchèque, rue Vinohradska, en plein centre de la capitale. Une précision encore : les frais de transport et d'hébergement ne sont pas pris en charge par Radio Prague. Si vous voulez venir et vous avez besoin de conseils et de renseignements, quant à l'hébergement, par exemple, n'hésitez pas à contacter nos secrétaires. Nous nous ferons donc un plaisir de vous rencontrer ! Voici une chanson qui vous permettra, d'ores et déjà, de prendre la température de Prague...

M. Jacques Augustin nous remercie « de la belle carte QSL rendant au chimiste Jaroslav Heyrovsky un hommage mérité ». « La série 2006 de Radio Prague devient de plus en plus attractive avec un profond accent tchèque et culturel. Toujours dans le domaine des ondes courtes, écrit Jacques Augustin, je n'ai pas manqué de suivre le 73 de Radio Prague en date du 25 avril 2006, diffusant un entretien avec le directeur de votre station. Je crois qu'il a eu raison de souligner les efforts de modernisation de Radio Prague sans oublier de mettre l'accent sur le 70e anniversaire et l'édition d'une carte QSL pour cette occasion. Le Concours paraît simple, mais les réponses demandent un peu de tendre l'oreille. J'attends encore pour essayer de rendre ma copie au jury. C'est en tout cas très original ! »

Il est donc temps, je crois de vous rappeler les règles de notre Concours 2006. Ecoutez-bien....

Vous voulez savoir, M. Augustin, quelle est la durée moyenne hebdomadaire du travail en République tchèque dans les secteurs public et privé. Vous nous demandez aussi à quel âge on peut prendre sa retraite. Les Tchèques travaillent 40 heures par semaine, donc huit heures par jour, plus la pause déjeuner qui n'est pas considérée comme temps de travail effectif. Mais l'organisation du temps de travail peut, en effet, varier dans les secteurs public et privé : en général, il est défini dans la convention collective. La retraite, en République tchèque, est flexible : entre 58 et 60 ans environ pour les femmes (cela dépend du nombre d'enfants élevés), et autour de 62 ans pour les hommes. A noter qu'une réforme des retraites est toujours en discussion. Mais globalement, l'âge de la retraite augmente progressivement (à l'époque communiste, par exemple, les femmes pouvaient prendre leur retraite à partir de 54 ans environ - là aussi, le nombre d'enfants était pris en considération).

C'est tout pour aujourd'hui. Au plaisir de lire vos lettres, remarques et suggestions que vous pouvez envoyer sur français@radio.cz ou à notre adresse postale : Vinohradska 12, 120 99 Praha 2

Auteur: Magdalena Segertová
mot-clé:
lancer la lecture