L'histoire des prénoms portés par les Tchèques (fin)

r_2100x1400_radio_praha.png

Salut à tous les tchécophiles de Radio Prague - Ahoj vám všem, milovníkům češtiny Radia Praha ! Suite et fin aujourd'hui de notre série consacrée à l'histoire et aux origines des prénoms portés au cours des siècles par les Tchèques. Notre dernière émission nous avait amenés jusque vers la fin du XXe siècle. C'est donc à la période qui fait suite à la révolution de 1989 que nous allons nous intéresser plus particulièrement pour cette fois...

Le début des années 1990 s'accompagne de grands changements politiques, économiques et plus généralement de bouleversements dans la société tchèque. Ces changements influencent alors de nombreux domaines de la vie des Tchèques, parmi lesquels le répertoire des prénoms donnés aux nouveaux-nés par leurs parents. L'ouverture des frontières et la possibilité de voyager permettent, en effet, aux Tchèques de découvrir de nouveaux horizons et de nouvelles cultures. Ainsi, la liste des prénoms, tant masculins que féminins, s'internationalise. Les prénoms traditionnels restent certes prédominants, mais il n'est désormais plus rare de voir apparaître de nouveaux noms suite, par exemple, à la diffusion d'une série télévisée. Un phénomène qui n'est toutefois pas propre à la société tchèque mais qui n'avait pas cours auparavant.

Autre phénomène inexistant jusqu'alors, des noms peu courants et même « exotiques » apparaissent grâce à la formation de couples mixtes, dans lequel un des deux parents est tchèque, généralement la mère, et le second étranger. Il arrive alors souvent qu'un prénom se rapportant aux traditions familiales, religieuses ou culturelles du lieu d'origine du parent étranger soit choisi. Ces étrangers, en provenance du monde entier, résident pour une durée plus ou moins longue en République tchèque et pour différentes raisons. Soit parce qu'ils y travaillent, suivent leurs études ou aussi parfois pour des motifs politiques ou tout simplement parce qu'ils apprécient le style de vie plutôt paisible des Tchèques.

C'est ainsi qu'apparaissent des prénoms aux origines, entre autres, arabes ou asiatiques. Les noms vietnamiens, plus particulièrement, constituent un groupe à part, tout simplement parce que la communauté vietnamienne vivant en République tchèque est l'une des plus importantes des communautés étrangères. Reste, et il faut bien le préciser, que tous ces prénoms restent limités à certaines catégories bien spécifiques de la population. D'ailleurs, les chiffres de l'Office tchèque des statistiques le prouvent bien : les noms les plus courants portés par les Tchèques depuis 1990 restent très classiques : Jan - Jean, Jakub - Jacques, Tomáš - Thomas, Martin - Martin, Filip, Michal - Michel, David, Lukáš - Luc, Ondřej - André, pour les garçons ; et Tereza - Thérèse, Kateřina - Catherine, Natálie - Nathalie, Adéla - Adèle, Barbora - Barbe, Eliška - Elise, Nikol, Kristýna - Christine, Michaela - Michèle, ou encore Veronika - Véronique pour les filles.

Finalement, quelle que soit la période d'histoire que nous ayons traitée, depuis le début du IIe millénaire, lorsque sont apparus les premiers noms dans les pays tchèques, on s'aperçoit que les prénoms constituent et ont toujours constitué une sorte de témoin d'une époque. C'est pourquoi certains prénoms apparaissent à un moment donné, puis disparaissent à un autre moment avant de réapparaître. Pour des raisons culturelles, religieuses, géographiques ou autres encore, certains prénoms sont donc très courants et populaires à une époque avant de passer de mode quelques années plus tard. Mais il s'agit là d'une constatation valable pratiquement dans tous les pays européens.

N'empêche, chaque pays, chaque peuple possède un répertoire de prénoms traditionnels qui résistent plus ou moins bien au temps qui passe et aux différents phénomènes de mode. Ainsi, dans la population tchèque contemporaine, toutes générations confondues, on retrouve toujours une multitude de prénoms apparus il y a de cela déjà plusieurs siècles. Pour les prénoms masculins, il s'agit de : Josef, Jiří, František, Jaroslav, Jan, Miroslav, Petr, Pavel, Milan, Martin, Václav, Ladislav, Vladimír, Karel, Zdeněk, Michal, Tomáš, Stanislav, Antonín ou encore Roman. Et pour les prénoms feminins, citons: Marie, Anna, Jana, Eva, Helena, Věra, Hana, Alena, Zuzana, Božena, Lenka, Ludmila, Jaroslava, Jarmila, Marta, Martina, Zdenka, Petra, Vlasta et Jiřina.

C'est donc avec cette avalanche des prénoms tchèques les plus courants et les plus traditionnels que prend fin ce « Tchèque du bout de la langue », et avec lui notre série consacrée à l'histoire des prénoms portés par les Tchèques. En attendant de vous retrouver dès la semaine prochaine pour l'étude d'un nouveau sujet, portez-vous du mieux possible - mějte se co nejlíp !, portez le soleil en vous - slunce v duši, salut et à bientôt - zatím ahoj !