L’hydromel, boisson mystérieuse

r_2100x1400_radio_praha.png
0:00
/
0:00

Cette fois-ci, je vous parlerai de la boisson fermentée la plus ancienne, le mystérieux hydromel, en tchèque - la « medovina ». Cette boisson des rois fut jadis, et elle l’est toujours, considérée comme une source d’énergie, de force, de courage et de sagesse. On dit aussi que l’hydromel conserve la beauté, retarde le vieillissement et garantit la longévité. Quoi qu’il en soit, il est dans tous les cas une boisson délicieuse qui peut se boire aussi bien en apéritif qu’en digestif, en été tout comme en hiver. Il en existe, maintenant, plusieurs sortes, par exemple l’hydromel classique, aux herbes et à l’amande… Cette boisson à base de miel peut tout simplement être consommée en état brut, en la versant directement dans un verre. En hiver, nous avons coutume de la boire chaude, sans toutefois la faire bouillir ; et en été, nous la servons fraîche avec un zeste de citron. La teneur en alcool, qui est de 15%, est due à une fermentation naturelle dans une solution de miel à base de levure de vin. Les études scientifiques prouvent que l’hydromel détruit les bactéries provoquant les ulcères et soulage l’estomac irrité.

L’hydromel vrai et original ne doit pas être amené à ébullition, ce qui est malheureusement le cas de la plupart des medovina vendues sur le marché tchèque. En effet, le processus de production sans ébullition est très compliqué. La seule medovina produite par fermentation et maturation successive est celle de Karel Bojda, vendue sous le nom de Medovinka. La durée de la maturation de ce genre d’hydromel (medovina) est entre trois à quatre mois et celle de la medovina de qualité supérieure est de cinq ans. Cette méthode de production permet de conserver toutes les substances bénéfiques du miel. Et là aussi il existe plusieurs sortes de Medovinka, classique, à la cerise, au cassis et récemment au ginseng.

La région d’origine de la Medovinka est les Beskides. Il s’agit d’une chaîne de montagnes d’origine calcaire qui s’étend en Moravie, en Slovaquie et en Pologne. En Moravie il y a les Beskides moravo-silésiennes et silésiennes. C’est d’ailleurs un très joli endroit pour passer les vacances d’hiver ou d’été.

Il existe une légende liée à la medovina (hydromel) et qui se passa au XIVe siècle dans la région des Beskides moravo-silésiennes. Le propriétaire d’une taverne dans une ville de la région en produisait lui-même. Le liquide doré était tellement délicieux que les gens venaient de loin pour en goûter. Il gardait soigneusement le secret de production et lorsqu’on lui posait des questions sur sa façon de produire l’hydromel, il restait très évasif dans ses réponses. Il ne faisait confiance à personne. Même sa femme qu’il aimait beaucoup ne connaissait pas la méthode de production.

Lorsqu’un jour il mourut subitement d’une congestion cérébrale, son épouse fut bien obligée de reprendre le commerce. En évacuant les affaires de son mari la femme trouva un petit coffret en bois de chêne, et à l’intérieur la formule de production de la fameuse medovina. Elle suivit alors la recette au pied et la lettre, mais le résultat fut un échec. La boisson était médiocre et les clients déçus. Les habitués cessèrent de venir et au bout d’un certain temps, seuls des clients occasionnels s’arrêtèrent pour manger un morceau ou boire un coup. Finalement la femme de l’ex-propriétaire fut obligée de fermer la taverne. Submergée par les dettes, elle fut réduite à la mendicité et mourut dans l’oubli. Personne n’a donc jamais su ce que l’aubergiste ajoutait dans le liquide au cours du processus de production. Cela restera à jamais un mystère indéchiffrable.


Et puisque la medovina (hydromel) se marie bien avec le strudel aux pommes, j’ai pour vous la recette de ce délicieux dessert.

Strudel aux pommes

Pâte feuilletée, pommes douces, une tasse à café de raisins secs, 1 cuillère ½ de panure, 1 cuillère de sucre semoule, cannelle, beurre, 1 œuf

• Couper les pommes en lamelles fines.

• Etaler la pâte feuilletée et répartir les pommes mélangées aux raisins secs sur la pâte.

• Saupoudrer de panure, de sucre et de cannelle.

• Ajouter quelques gouttes de beurre fondu.

• Rouler la pâte et la mettre sur une plaque de four couverte d’une feuille de papier à rôtir (faire bien attention de ne pas casser le rouleau de pâte).

• Piquer la pâte avec une fourchette.

• Puis dorer de jaune d’œuf battu

• Cuire au four pendant une trentaine de minutes tout en jetant un coup d’œil de temps en temps.

• Servir comme dessert avec la medovina (hydromel).