Ligue des Champions : le Slavia l'emporte sur le terrain de l'Ajax, le Sparta perd à domicile contre Arsenal

David Kalivoda (le deuxième de droite), photo: CTK

Les deux clubs praguois jouaient mercredi soir leur match aller du troisième tour préliminaire de la Ligue des Champions. Le premier à l'extérieur face à l'Ajax Amsterdam, le deuxième à domicile contre les Londoniens d'Arsenal.

David Kalivoda (le deuxième de droite), photo: CTK
Fortune diverse pour les deux clubs rivaux de la capitale tchèque, avec d'abord la belle performance du Slavia, qui est allé gagner 0-1 aux Pays-Bas sur le terrain de l'Ajax. Le précieux but à l'extérieur a été inscrit sur pénalty par David Kalivoda :

« Avant le match, on n'a pas vraiment travaillé les pénaltys, raconte le buteur du jour, mais ceux que j'ai tirés avant sont tous rentrés donc j'étais en confiance et je suis vraiment content de l'avoir réussi après le travail fourni par toute l'équipe. »

Slavia - Ajax, photo: CTK
Un quart d'heure avant ce pénalty transformé par Kalivoda, l'arbitre avait accordé un premier pénalty à l'Ajax, après une faute du Français Mickaël Tavares dans la surface. Mais le gardien Vaniak, parti du bon côté, parvenait à stopper la frappe de l'attaquant néerlandais Huntelaar.

Le Slavia arrivait ensuite à resister en défense, et c'est sur un contre que Janda se faisait faucher dans la surface de l'Ajax. 0-1, score final. Pas un grand match, mais une grosse performance pour le Slavia, qui devra concrétiser lors du match retour. Ce sera le 29 août, dans le stade de Strahov, à Prague.

Cesc Fabregas, photo: CTK
Le 29 août également, le Sparta devra relever une mission quasi-impossible à Londres. Mercredi soir, tandis que le Slavia réalisait un mini-exploit, le Sparta a encaissé deux buts sur son terrain et ainsi fortement compromis ses chances de qualification.

Tout n'était pourtant pas si mal parti, même si la sortie sur blessure du capitaine Repka en fin de première mi-temps a été un coup dur pour l'équipe. Le Sparta parvenait quand-même à bloquer les assauts de l'attaque londonienne jusqu'à la moitié de la seconde mi-temps. Mais une mauvaise passe de Horvath dans l'entre-jeu permettait au Français Gaël Clichy de créer le surnombre.

Jens Lehmann et Gaël Clichy, photo: CTK
« Un peu de chance, concède l'ancien Cannois. La passe du milieu du Sparta n'était pas trop appuyée, donc j'intercèpte et je vois Cesc (Fabregas) qui est dans le trou et je lui donne. Il est meilleur que moi devant les cages donc plutôt que tenter ma chance et louper j'ai préféré assurer le coup. Ça fait 1-0, puis 2-0 à la fin. On a fait un grand pas vers la qualification donc tout le monde est content ce soir. »

Grand pas vers la qualification pour Arsenal donc, après le deuxième but marqué par le Biélorusse Hleb dans les arrêts de jeu.

Sparta - Arsenal, photo: CTK
Une bonne nouvelle malgré tout pour le Sparta : ses supporters n'ont pas poussé ces ignobles cris de singe, qui ont déjà valu des sanctions au club dans le passé. William Gallas, le capitaine français d'Arsenal n'a en tout cas rien entendu de raciste : « Pas du tout, personnellement j'étais vraiment dans mon match. S'il y a eu ce genre de choses, je n'ai rien entendu, tant mieux. Pour nous, c'est mission accomplie, je pense que c'était très important de gagner ce soir. On a marqué deux buts à l'extérieur, le match retour n'est jamais évident, on peut encaisser un but bêtement et le fait d'avoir deux buts d'avance est de bonne augure pour la suite. »

Les matches retour, Arsenal-Sparta et Slavia-Ajax, ce sera donc dans quinze jours. En jeu, une place dans un des huit groupes qualificatifs de la Ligue des Champions. Pour les vaincus, le lot de consolation sera une place en coupe de l'UEFA.