Lubomir Strougal libéré

Lubomir Strougal libéré, photo: CTK

Lubomir Strougal, ancien ministre de l'Intérieur, l'un des rares hauts dirigeants politiques communistes traduits en justice après 1989 ne sera pas mis sous les verrous. Astrid Hofmanova.

Lubomir Strougal libéré, photo: CTK
Lubomir Strougal, 77ans, risquait d'essuyer une peine allant jusqu'à dix ans de prison pour abus de pouvoir dans l'exercice de ses fonctions de ministre de l'Intérieur. Strougal aurait ordonné de suspendre, en 1965, les poursuites judiciaires contre plusieurs membres de la police secrète, accusés d'avoir assassiné, vers la fin des années quarante, trois prisonniers politiques. Faute de preuves convainquantes, le Tribunal municipal de Prague 7 a décidé de libérer l'ex-Premier ministre et haut fonctionnaire du parti communiste. Le procès n'est pourtant pas terminé, car la représentante du ministère public qui avait réclamé pour Strougal une peine de trois ans de prison ferme s'est pourvue en appel. Et quelle était la réaction de Lubomir Strougal ?

« Je n'assume aucune responsabilité morale de cette affaire. J'ai essayé de profiter de mes pouvoirs et de mes possibilités pour enquêter sur la responsabilité de ces agents... On ne cesse d'écrire que Strougal défendait les assassins. Ce n'est pas vrai, car ces derniers avaient été condamnés en 1953 », a dit Lubomir Strougal après le procès. Visiblement soulagé, il a dit avoir vécu des moments très difficiles. Rien ne l'empêchait plus d'aller suivre le match de hockey sur glace Tchéquie-Russie, aux Jeux olympiques de Salt Lake...

Auteur: Astrid Hofmanová
lancer la lecture