L'Ukraine souhaite un accord de coopération avec l'UE et des relations stables avec la Russie

Le ministre des Affaires étrangères du nouveau gouvernement ukrainien, Andreï Dechtchitsa, a déclaré ce vendredi que son pays souhaitait un accord de coopération avec l'UE et des relations stables avec la Russie. Cette déclaration intervient après sa rencontre avec ses homologues des pays du groupe de Visegrád (la République tchèque, la Slovaquie, la Pologne et la Hongrie), lesquels ont assuré à l'Ukraine que les pays qu'ils représentent étaient prêts à lui porter assistance dans la mesure de leurs moyens. Evoquant la situation incertaine en Crimée, où des escarmouches pour le contrôle de bâtiments publics ont eu lieu ce vendredi, le chef de la diplomatie tchèque Lubomír Zaorálek a déclaré que l'important était à présent de veiller à l'unité du territoire ukrainien.

Auteur: Pierre Meignan

Dernières nouvelles

  • Sports d’hiver : les stations tchèques continuent d’investir malgré la crise

    21/10/2020

    Les stations de sports d'hiver en République tchèque ont investi cette année quelque 750 millions de couronnes (28 millions d'euros) dans le développement de leurs services et la modernisation de leurs conditions d’accueil, a fait savoir, ce mercredi, la présidente de l’Association des stations de montagne (AHR), l’ancienne championne olympique de ski de fond Kateřina Neumannová. Plusieurs projets ont toutefois dû être ajournés en raison de la crise du coronavirus.

    Ces investissements concernent notamment l’enneigement artificel des domaines skiables, les remontées mécaniques et les services à l’attention des visiteurs, mais aussi cette année les conditions hygiéniques. Il existe actuellement quelque 165 stations de ski en République tchèque, essentiellement de petite taille. En effet, seules un cinquième d’entre elles possèdent plus de 10 kilomètres de pistes.

    Si beaucoup de Tchèques voyagent durant l’hiver à l’étranger, majoritairement dans les Alpes voisines, l’agence nationale CzechTourism entend attirer davantage de visiteurs étrangers, en provenance notamment d’Allemagne et de Pologne, mais aussi des Pays-Bas ou du Danemark.

  • Coronavirus : le gouvernement durcit encore les mesures de restriction

    21/10/2020

    Le gouvernement tchèque a adopté, ce mercredi, de nouvelles mesures pour freiner la propagation du coronavirus. Celles-ci entreront en vigueur ce jeudi matin et le resteront au moins jusqu’au 3 novembre, date pour l’instant fixée de la fin de l’état d’urgence. Concrètement, il s’agit de la fermeture de tous les magasins considérés non essentiels, hormis donc notamment les commerces d’alimentation, les pharmacies ou encore les drogueries. Les grande surfaces resteront également ouvertes.

    Le gouvernement conseille également aux employeurs de favoriser le travail à domicile et de limiter les contacts avec les clients. A l’exception des déplacements pour se rendre au travail, chez le médecin ou faire des courses d’alimentation, la circulation des personnes sera également limitée au strict minimum. Le ministre de la Santé a toutefois recommandé les sorties à l’air libre.

    Enfin, la durée d’ouverture des administrations sera limitée à cinq heures maximum, à raison de deux jours par semaine.

  • Météo

    21/10/2020

    C’est un temps variable à nuageux qui règne sur la majeure partie du territoire ce jeudi, jour de la fête des Sabina. Les nuages sont toujours plus nombreux au fil de la journée, mais n’entraînent pas de précipitations.

    Les températures varient entre 14 °C et 19 °C. Le soleil se lève à 7h33 et se couche à 17h54.

  • Industrie automobile : forte baisse de la production pour les trois premiers trimestres

    21/10/2020

    Malgré une relative relance de l’activité durant l’été, l’industrie automobile en République tchèque, un des moteurs de l’économie du pays, a enregistré une nette baisse de sa production au cours des trois premiers trimestres de cette année, en raison de la crise du coronavirus.

    808 000 véhicules de tourisme sont en effet sortis des usines des constructeurs installés dans le pays, soit 24,3% de moins que sur la même période en 2019. Les chiffres ont été communiqués, ce mercredi, par l’Association de l’industrie automobile. Škoda Auto a enregistré une baisse de 20% (534 000 véhicules), Hyundai de 30% (163 000) et TPCA de 31% (110 000).

  • Covid-19 : le ministre de l’Intérieur positif lui aussi

    21/10/2020

    Après le ministre de l’Agriculture dimanche, le ministre de l’Intérieur et vice-Premier ministre Jan Hamáček a annoncé, ce mercredi, avoir lui aussi été testé positif au Covid-19. Les deux ministres, qui se sont rencontrés la dernière fois jeudi dernier, sont membres du parti social-démocrate (ČSSD), la plus petite des deux formations composant la coalition gouvernementale. En revanche, les résultats des tests auxquels se sont soumis les autres ministres membres du ČSSD se sont avérés négatifs.

    Leader du ČSSD, Jan Hamáček est également le chef de la cellule gouvernementale chargée de la gestion de la crise sanitaire. Lundi, alors qu’il était déjà en quarantaine préventive, il avait indiqué ne ressentir aucun symptôme et qu’il travaillait depuis son domicile. Ces dernières semaines, les réunions du gouvernement tchèque se tiennent sous forme de visioconférences.

  • Les Pirates réclament des excuses à Andrej Babiš pour sa mauvaise gestion de la crise

    21/10/2020

    Le Parti des Pirates, une des principales formations de l’opposition au gouvernement, a demandé au Premier ministre Andrej Babiš de formuler des excuses pour avoir sous-estimé la gravité de l’évolution de la situation sanitaire dans le pays en septembre dernier. Selon eux, des excuses permettraient d’augmenter la confiance des Tchèques dans les mesures de restriction prises depuis par le gouvernement pour freiner la propagation du coronavirus.

    Les Pirates pointent du doigt plusieurs déclarations d’Andrej Babiš, dont celle datée du 13 septembre dans laquelle il avait évoqué « le faible nombre de morts en lien avec le coronavirus ». Le Premier ministre, qui s’était opposé au retour de l’obligation du port du masque en août dernier malgré la volonté du ministère de la Santé, est vivement critiqué pour ne pas avoir anticipé la deuxième vague et pour sa gestion d'ensemble de la crise depuis plusieurs semaines.

  • La biographie française de Milan Kundera sort dans les librairires tchèques

    21/10/2020

    La traduction de la biographie de Milan Kundera écrite par l’auteur français Jean-Dominique Brierre sort en République tchèque cette semaine. Intitulé « Milan Kundera – une vie d’écrivain » (Milan Kundera - Život spisovatele), le livre, qui entremêle essentiellement la vie et l’œuvre de Kundera, s’intéresse à la période allant de février 1948 à novembre 1989, soit donc le temps durant lequel le parti communiste est resté au pouvoir dans l’ancienne Tchécoslovaquie. Il est paru en France l’année dernière aux éditions de L’Archipel. Radio Prague International vous avait alors proposé un interview avec son auteur (https://francais.radio.cz/une-biographie-francaise-de-milan-kundera-entr...).

    La publication en République tchèque de cette biographie qualifiée de « littéraire » par Jean-Dominique Brierre, que Kundera a remercié pour son travail, fait suite à celle d’une autre, elle aussi non autorisée et beaucoup plus controversée, de Jan Novák au début de l’été dernier, qui se penche davantage sur les faces sombres de la vie du célèbre écrivain qui a émigré en France au milieu des années 1970.

  • Covid-19 : près de 12 000 nouveaux cas positifs mardi, nouveau record

    21/10/2020

    La République tchèque reste le pays en Europe où, proportionnellement à sa population, le coronavirus se propage le plus intensément. Alors que le port du masque y est redevenu obligatoire en extérieur aussi ce mercredi, près de 11 984 nouveaux cas de contamination au Covid-19 ont été détectés mardi. Il s’agit d’un nouveau record en l’espace d’une journée depuis le début de l’épidémie en République tchèque.

    Le nombre d’hospitalisations augmente lui aussi, puisqu’il s’élève désormais à plus de 4 000, parmi lesquelles 634 personnes sont en soins intensifs, selon les données du ministère de la Santé. Par ailleurs, nouveau record là aussi, 97 décès en lien avec le Covid-19 ont été déplorés lundi.

    En l’espace d’une semaine, avec un taux de positivité des tests qui est resté supérieur à 25%, plus de 64 000 nouveaux cas ont été enregistrés, soit près d’un tiers du nombre total depuis mars dernier et l’apparition de la maladie en République tchèque.

  • Coronavirus : 46% des Tchèques d’accord avec toutes les mesures de restriction

    20/10/2020

    Près d’un Tchèque sur deux (46%) est d’accord avec toutes les mesures prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du coronavirus. Seuls 10% des personnes interrogées y sont résolument opposées. Tels sont les deux principaux enseignements qui ressortent d’un sondage appelé National Pandemic Alarm mené en fin de semaine dernière par la société European National Panels, dont les résultats ont été communiqués ce mardi.

    Six personnes sur duix affirment respecter toutes les mesures sans exception. La fermeture des écoles est la mesure qui fait l’objet du désaccord le plus important. Par ailleurs, 70% des Tchèques sondés indiquent redouter la contamination d’un de leurs proches, 52% exprimant des craintes par rapport à leur propre santé.

  • A Prague, une nouvelle statue de Marie-Thérèse d’Autriche a été dévoilée

    20/10/2020

    Une statue dédiée à l’impératrice Marie-Thérèse d’Autriche, ancienne reine de Bohême, a été dévoilée à Prague dans le 6 arrondissement ce mardi après-midi. Il s’agit de la première statue du genre dédiée à Marie-Thérèse existante en République tchèque. La sculpture de quelque huit tonnes est l’œuvre de Jan Kovařík, qui a mené son travail en coopération avec l’architecte Jan Proksa, dont Radio Prague International vous propose une interview par ailleurs.

    Haute d’un peu plus de cinq mètres et parfois comparée à une pièce du jeu d’échecs, la statue a été installée dans un jardin public situé dans les environs du château de Prague, à proximité des fortifications dont l’archiduchesse d’Autriche a été l’initiatrice au XVIIIe siècle. Marie-Thérèse de Habsbourg a été la seule femme de l’histoire à avoir gouverné le royaume de Bohême.