Mikulov - un peu d'Italie entre Vienne et Brno...

Mikulov, photo: Barbora Kmentová

La ville viticole de Mikulov, comptant 7700 habitants, située au sud de la Moravie, à la frontière tchéco-autrichienne, au milieu des vignes et de la verdure, dominée par les roches blanches des Hauteurs de Palava, voilà le but de notre visite d'aujourd'hui.

Mikulov, photo: Barbora Kmentová
Enfoncée dans un ravin et baignée de soleil, la ville produit une impression insolite d'un paysage transféré ici de l'Italie. Si le cours des siècles n'avait pas modifié l'image du paysage, Mikulov aurait été situé sur le Danube. Dans les temps préhistoriques, le fleuve faisait un tour vers le nord pour se jeter, près de Mikulov, dans la mer Jurassique dont les vagues se brisaient contre les rochers calcaires des Hauteurs de Palava.

Château de Mikulov, photo: Barbora Kmentová
Mikulov est né sur l'emplacement d'une colonie commerciale des Slaves. La première mention écrite date de 1173. Au début du 13e siècle, un château fort a été fondé, ici, par Premysl Otakar 1er. En 1249, le margrave morave et futur roi Premysl Otakar II, a donné la commune et le château en fief à Henri de Liechtenstein, famille aristocratique de Basse Autriche qui allait les garder en possession pendant 300 ans, jusqu'à 1560. Entre 1540 - 1560, le château a subi d'importants remaniements en style gothique tardif, mais peu de temps après, il a été transformé en bastion, face au danger d'invasions turques. En 1575, la ville de Mikulov et son château ont incombé à la famille des Dietrichstein de Carinthie. Le cardinal Frantisek de Dietrichstein, évêque d'Olomouc, a eu une réputation d'adversaire résolu de la Contre-Réforme. Après la bataille de la Montagne Blanche, il a pris, à titre de gouverneur de Moravie, la tête d'une commission de confiscation et acquis une multitude de propriétés, consolidant ainsi la position et le pouvoir de sa famille. C'est lui qui a fait remanier le bastion en château Renaissance. Des remaniements baroques ultérieurs ont donné au château son aspect actuel. On y a ajouté un jeu de paume, une orangerie, un palais sud avec des terrasses dotées d'une Salla terrena. L'imposant escalier d'entrée a été décoré de plastiques. Les Dietrichstein sont restés ses propriétaires, jusqu'à la fin du second conflit mondial, où Alexander Dietrichstein a dû quitter Mikulov. Le château a été incendié par les troupes nazies et les collections d'art concentrées, ici, par des nazis de toute l'Europe anéanties. Des travaux de reconstruction ont duré, jusqu'à 1962.

Château de Mikulov, photo: CzechTourism
Mikulov, à l'origine un château fort des Premyslides, faisait partie d'une chaîne de fortifications frontalières construites pour protéger le sud de la Moravie contre les ducs bavarois et l'implantation massive de colons allemands. De cette époque, s'est conservée la tour et le palais où se trouve aujourd'hui le musée régional. Une exposition permanente présente l'évolution du style de vie, depuis le gothique, jusqu'au style Empire. L'accent est mis sur les différents objets d'arts caractérisant le style de l'époque donnée et documentant les visites fréquentes de l'impératrice Marie-Thérèse au château de Mikulov, ainsi que le séjour de Napoléon Bonaparte, après la bataille d'Austerlitz, en 1805. Le musée rend hommage au célèbre botaniste tchèque, Jan Evangelista Purkyne /1787-1869/, grande figure de la Renaissance nationale tchèque qui a fait ses études à Mikulov.

Le tonneau à vin géant, fabriqué en 1643, photo: Jiří Doležel, CC BY-SA 3.0 Unported
Le visiteur du musée ne peut pas manquer une exposition de viticulture rapprochant l'histoire de la culture de vigne à Mikulov. Ses débuts remontent au 3e siècle, à la période de l'arrivée des légions romaines en Moravie. La culture de la vigne a connu un essor, sous l'empire de la Grande-Moravie, au 9e siècle. Depuis 1249, Mikulov devient le centre des corporations de viticulteurs et de cavistes. Au 14e siècle, la superficie des vignes a dépassé celle des terres agricoles. La culture des vins rouges y a débuté, à la première moitié du 15e siècle. Au 16e siècle, Mikulov devient un refuge des anabaptistes, membres d'une secte religieuse soumettant ses adeptes à un second baptême. Les anabaptistes étaient de très bons viticulteurs, de même que les Juifs, qui viennent s'installer à Mikulov, depuis le 16e siècle, et deviennent des négociants en vin habiles. De nos jours, c'est la société Vino Mikulov, producteur et exportateur de vins, notamment sur les marchés en Slovaquie, au Canada, en Belgique, en Suisse, en Suède, en Chine, etc... Les vins les plus appréciés de Mikulov portent l'étiquette Müller Thurgau, Le Portugal bleu, Saint-Laurent, Le Riesling de Rhénanie, le Vert de Veltlin, et le Gris de Rulanda... Mikulov produit aussi le vin mousseux de marque Venuse. Une curiosité de Mikulov, un tonneau à vin géant, le deuxième en Europe centrale, fabriqué en 1643. Il a 6,2 mètres de longueur et 5,2 m de diamètre. Il pèse 26 tonnes et peut contenir 1014 hectolitres de vin. Les sentiers pour cyclo-touristes et les promenades en bateaux, par le canal Bata, conduisent les touristes aux caves à vin où des dégustations les attendent, accompagnées de musique populaire de la région.

la place principale de Mikulov, photo: CzechTourism
Arrêtons-nous encore au centre historique de Mikulov qui captive le visiteur par le couvent des Piaristes, le premier de cet ordre en Europe centrale. Au milieu de la place principale, bordée de maisons Renaissance et baroques, se trouve la colonne de la peste de la Sainte-Trinité et une superbe fontaine baroque. En face du château se dresse le Mont Saint, en pierres blanches, avec une église de pèlerinage baroque et la chapelle Saint-Sébastien. Il est possible d'y monter en passant par 14 arrêts du chemin de croix. Du sommet, on peut contempler le paysage, jusqu'aux Alpes.

La Vieille synagogue, photo: Jan Richter
Toujours dans le centre historique de Mikulov, on ne peut laisser passer inaperçue la Vieille synagogue, construite au 15e siècle au pied de la colline du château. Après un incendie, elle a été remaniée en style baroque avec, au milieu, 4 imposantes colonnes corinthiennes reliées par des arcades. Par sa conception, la synagogue de Mikulov est proche du type oriental de ces constructions, très rare dans notre pays. La synagogue sert de salle de concert et d'exposition sur l'histoire de la communauté juive de Mikulov.

10
48.806750200000
16.638368300000
default
48.806750200000
16.638368300000