Mlada Boleslav s'est préparé sereinement à la réception des supporters du PSG

Mlada Boleslav, photo: CTK

Après avoir éliminé, à la surprise générale, l'Olympique de Marseille au premier tour, Mlada Boleslav accueille une autre équipe française, le Paris Saint-Germain, jeudi soir, à l'occasion de la 4e journée de la phase de groupes de la Coupe UEFA. Une rencontre capitale pour les deux formations dans l'optique de la qualification, mais dont l'enjeu est éclipsé par la venue des supporters parisiens.

Photo: CTK
La mort du supporter parisien tué par un policer aux abords du Parc des Princes, jeudi dernier, à la sortie du match PSG - Hapoel Tel-Aviv n'est pas passée inaperçue dans les médias tchèques. Une semaine plus tard, alors que 250 à 300 fans du club de la capitale française ont fait le déplacement jusqu'à Mlada Boleslav, à une cinquantaine de kilomètres au nord-est de Prague, le quotidien Lidové Noviny consacrait ainsi une page non pas à la présentation du match, mais à la réputation des ultras parisiens. En dessous d'une photo d'archives montrant les hooligans de la tribune Boulogne s'en prendre aux forces de l'ordre, et d'une autre avec la une du quotidien L'Equipe barrée du titre « Quand le football tue », le journal se demande, lui aussi en grand titre, si Boleslav résistera aux radicaux du PSG.

Mlada Boleslav, photo: CTK
Une question à laquelle les dirigeants tchèques répondent en se voulant rassurants. Jusqu'à quelques heures du coup d'envoi, ils ont laissé le message suivant « N'ayez pas peur des fans parisiens ! » sur la page d'accueil du site Internet du club, invitant leurs supporters assurément beaucoup plus paisibles et pacifiques que leurs « collègues » français à remplir le petit stade de 5000 places. Et bien que classé à haut risque comme tous les matches de coupe d'Europe disputés depuis le début de saison, le match ne fait pourtant l'objet d'aucune disposition extraordinaire.

David Rozehnal et Mickaël Landreau de Paris Saint-Germain, photo: CTK
« Je pense que tout le monde en République tchèque a noté ce qui s'est passé la semaine dernière à Paris après le match contre Tel-Aviv, a expliqué le directeur sportif Zdenek Kudela. Ce sont de bien tristes événements. Nous savons que le Paris Saint-Germain dispose d'un noyau de supporters, si on peut les appeler comme ça, très agressifs. Nous nous préparons à leur venue et connaissons leur réputation mais pour autant, nous n'aurons pas de dispositif de sécurité différent de ceux que nous avons mis en place lors des précédents matches de coupe d'Europe eux aussi classés à haut risque. Nous sommes donc prêts à vivre une journée bien chargée, mais je suis persuadé que tout se passera aussi bien que lors des autres rencontres. Et puis, en cas de problème, j'ai toute confiance en le savoir-faire de nos unités chargées de la sécurité ainsi qu'en notre collaboration avec la police. »

Prévenus, les supporters parisiens n'auront donc qu'à bien se tenir.