Moravská Třebová, le joyau oublié de la Renaissance

Moravská Třebová, photo: Anton Kaimakov

Petite ville de 10 000 habitants située sur la route entre Prague et Olomouc, Moravská Třebová surprend par son patrimoine de la Renaissance, un des plus anciens situés au nord des Alpes.

Château de Moravská Třebová,  photo: Anton Kaimakov

Une grande place dominée par un hôtel de ville imposant, des ruelles évoquant l’atmosphère de l’Italie du nord. Si Moravská Třebová était plus proche de Prague, elle serait sans aucun doute beaucoup plus prisée des touristes.

L’époque florissante de la ville de Moravská Třebová remonte à la domination des seigneurs de Boskovice (1486–1622). Surnommée la petite Athènes morave, la ville était alors un centre de l’humanisme. De cette époque date un des monuments Renaissance les plus anciens au nord des Alpes, le portail du château qui remonte à 1492.

Au centre-ville, les visiteurs peuvent admirer les « mázhauz », ces grandes salles typiques de la fin du gothique et de la Renaissance. Depuis 1980, Moravská Třebová est classée au patrimoine culturel du pays.

8
49.758175800000
16.664477500000
default
49.758175800000
16.664477500000