Musiques de rue et dans les rues à Plzen

r_2100x1400_radio_praha.png

Du 7 au 14 août, la ville de Plzen, célèbre pour sa bière, change de visage. Musique, théâtre et films remplissent les rues de la ville et permettent aux habitants et visiteurs de s'approprier l'espace public.

« Na ulici » - 'Dans la rue' : le ton est donné grâce au nom de ce festival aux genres multiples. En cette saison festivalière qui privilégie les concerts en plein air, dans de grands espaces verts, Plzen a choisi de donner une autre dimension à son espace urbain. La rue peut avoir différentes connotations, qui peuvent être parfois vues comme négatives, surtout en association avec la nuit. D'où l'intérêt marqué des organisateurs pour une redéfinition de l'espace de la rue, comme l'explique Pavla Kormosova, de la production :

« Nous avons également réfléchi sur la rue en tant qu'espace, sur tout ce qui peut se passer dans une rue, sur ce que le mot 'rue' signifie pour les gens. Justement, comme pour la plupart des personnes, aller dans la rue n'est pas synonyme d'aller s'asseoir pour écouter quelque chose, la musique, le théâtre, les projections de film permettent de considérer la rue sous un autre angle. C'est une occasion de montrer aux gens de Plzen, de la périphérie, mais aussi de toute la région, que la vie nocturne dans les rues est vraiment très agréable. Si l'on pense aux peuples méditerranéens, par exemple, là-bas, la rue vit de manière permanente, tandis qu'en République tchèque, c'est moins dans les habitudes. Nous sommes donc contents de pouvoir amener de la musique et un peu de sociabilité dans des endroits où les gens ne s'installeraient pas forcément. »

Pendant toute cette semaine de concerts, la circulation et les transports en commun dans le centre de Plzen seront limités, surtout aux alentours de la place Masaryk. Les différentes scènes accueilleront des artistes de renom tels que le chanteur, peintre, écrivain, Vlasta Tresnak, le groupe Jablkon, ou l'accordéoniste Vasek Koubek. Théâtre de rue, jonglage, mais aussi cinéma en plein air devraient faire vivre les soirées de Plzen que les organisateurs espèrent bien entendu sans pluie. Pavla Kormosova :

« Nous allons projeter des films musicaux tchèques, des films cultes. Mais également des enregistrements de concerts. Nous sommes vraiment heureux car en préparant cette 14e édition, nous avions le désir, peut-être un peu égoïste, de pouvoir regarder les enregistrements de grands concerts internationaux. Je suis contente car nous avons réussi à la fois à concevoir le festival de manière thématique avec des jours réservés au jazz, à la world music et la scène indépendante, à la country et à la folk, et en même temps à obtenir les enregistrements de concerts live avec par exemple Diana Krall à Montréal, Bobby McFerin, côté tchèque, Raduza ou Richard Müller à Lucerna avec ses invités comme Iva Bittova ou Dan Barta. »

Une façon de permettre aux gens de voir ou de revoir des concerts réussis, surtout si, en ce qui concerne la scène tchèque, les artistes n'ont pas pu faire le déplacement en personne. Rendez-vous est pris jusqu'au 14 août, au centre de Plzen, dès 14h, et jusqu'au milieu de la nuit pour le festival Na ulici.

www.naulici.cz