Neratov, miraculeux

/r/kostel/neratov/4.jpg

À la frontière avec la Pologne, qui est naturellement formée par la rivière Divoká Orlice, se trouve un endroit à ne pas manquer : Neratov, dans les montagnes de l'Aigle (Orlické hory), un lieu de miracles. L'Église de Neratov attire et inspire chaque visiteur d'une manière spéciale. C'est un symbole de la réconciliation, de l'apaisement spirituel et de la guérison des blessures causées à la fois par les événements de la guerre et par le régime totalitaire qui a suivi.

L'intérieur de l'église de l'Assomption de la Vierge Marie à Neratov, photo: Lenka Žižková

La légende des guérisons miraculeuses associée à la statue de la Vierge Marie ou à la source locale s'est répandue depuis le milieu du XVIIe siècle. Neratov est devenu un lieu de pèlerinage et l'église en bois d'origine a été remplacée par l'église en pierre de l'Assomption de la Vierge Marie. Il en est resté un presbytère, encore utilisé comme chapelle de cimetière.

L'église actuelle de l'Assomption de la Vierge Marie date du milieu du XVIIIe siècle et le fait que nous puissions la visiter aujourd'hui est également un grand miracle. À la fin de la guerre, elle a été gravement endommagée et presque partie en fumée. Les habitants, pour la plupart des résidents allemands, ont commencé à réparer temporairement au moins le toit, mais en 1945 et 1946, ils ont été expulsés. La zone le long de la frontière a été dépeuplée et Neratov est tombé en ruine. L'église devait être démolie en 1973, mais heureusement, il ne restait plus d'argent pour la démolition.

Dans les années 1990, avec l'arrivée du prêtre Josef Suchár, Neratov a commencé à revivre. Les offices se sont d'abord tenus dans les ruines, devant les murs nus du temple sans toit ni voûtes. La population a également augmenté. Avec son enthousiasme, le prêtre Suchár a convaincu plusieurs jeunes familles de s'installer dans le village. Ces familles ont ajouté les enfants abandonnés des foyers pour enfants à leurs propres enfants. En 1992 a été créée l'Association Neratov, qui, en plus de la restauration du village et de l'église, se concentre sur l'aide aux familles d'accueil et aux personnes handicapées grâce à des logements protégés et des ateliers. En 1996, les premiers habitants, expulsés après la Seconde Guerre mondiale, se sont réunis à Neratov.

L'église est toujours en cours de construction. Et qu'est-ce qui rend l'église si fascinante pour les visiteurs ? Surtout le fait qu’il s'agisse d'un toit partiellement vitré et donc d'un jeu d'ombre et de lumière en constante évolution, la maçonnerie brute au lieu d'un intérieur décoratif et un équipement liturgique simple, qui s'harmonise avec ce bâtiment particulier, qui est également intéressant pour son orientation nord-sud - l'entrée principale et la façade font face au sud, le chancel au nord. Grâce à cela, les rayons du soleil à Noël tombent directement sur le tabernacle. Venez voir par vous-même.

10
50.214234030000
16.549129700000
default
50.214234030000
16.549129700000
Auteur: Lenka Žižková
mot-clé:

En relation