Nos auditeurs et les Jeux olympiques

r_2100x1400_radio_praha.png

"Un petit bonjour de la Côte d'Azur, où l'été semble tirer à sa fin, malgré les belles températures et le ciel bleu. Pas beaucoup de touristes en juillet et ceux du mois d'août sont déjà partis, nous écrit M. Christian Ghibaudo de France et nous promet: " Ces dernières semaines j'ai un peu moins écouté vos émissions, mais avec la rentrée prochaine, je retrouverai le chemin de l'écoute." C'est donc la rentrée scolaire, mais aussi le retour de nos auditeurs à l'écoute de Radio Prague. Merci à tous ceux qui nous ont écrit et nous ont adressé des cartes postales pendant les vacances, merci à ceux qui se préparent à nous écouter après la rentrée, et finalement merci à ceux qui écoutent ce Courrier des auditeurs, une émission qui nous permet de citer vos lettres et de vous céder donc le micro.

Ce sont les Jeux Olympiques d'Athènes qui sont le thème majeur de la grande partie des lettres reçues de votre part ces dernières semaines. Voici d'abord une lettre envoyée de France mais qui a été rédigée par une Japonaise.

"Enfin je suis revenue en Europe, nous écrit Mme Motofumi Kai. Comme les années passées, j'ai amené mes étudiantes à l'université pour un stage linguistique en France. Nous restons ici, en France, jusqu'au début de septembre. Dans l'émission du 12 août, je me suis beaucoup intéressée au sujet de l'arbitre tchèque féminin de football qui a été sélectionnée pour devenir un des arbitres des Jeux Olympiques d'Athènes. Moi, je suis arbitre officiel "national" de volley-ball au Japon. J'ai déjà participé à la Coupe du Monde en tant que juge de ligne. Cependant, je n'ai pas le niveau suffisant pour me qualifier pour les Jeux Olympiques. Un de mes amis y participe comme arbitre de volley-ball de plage. Pour nous, les arbitres, la participation aux Jeux Olympiques est un grand honneur. De plus, cette fois-ci, si j'ai bien compris dans l'émission, cette arbitre tchèque veille sur la régularité des matchs masculins. J'espère qu'elle va bien faire son travail et qu'elle sera beaucoup appréciée."


"Bonjour de Chambéry sous la pluie après les vacances, lisons-nous dans la lettre de M. Jean-Marie Monplot. Ci-joint deux rapports d'écoute réalisés en vacances au bord de la Méditerranée à Sète: récepteur Sangean ATS 909 et antenne filaire de 5 mètres. Je suis les Jeux Olympiques et j'espère que la Tchéquie va décrocher sa médaille d'or à Athènes. Merci pour les QSL déjà reçus. La France est un peu en retard par rapport à Sydney mais je pense qu'elle ne fera pas mieux qu'en 2000 avec 38 médailles."

"L'automne avance à grands pas, nous écrit M. Michel Minouflet de France, et le mois d'août est surtout marqué par les Jeux Olympiques. La France a déjà décroché quelques médailles, mais comme je n'écoute pas très attentivement les informations concernant ces jeux, j'ignore si votre pays a également remporté des médailles. Cependant je forme des souhaits pour qu'il en soit ainsi."

Rappelons donc qu'aux Jeux Olympiques d'Athènes la République tchèque a remporté au total 8 médailles, soit le même nombre qu'aux Jeux de Sydney en 2000. Au classement par pays, la Tchéquie a terminé à la 42ème position avec une médaille d'or, remportée par le décathlonien Roman Sebrle, 3 médailles d'argent, et quatre de bronze.

"Avec le mois de la rentrée en septembre c'est aussi celui de la reprise du travail et de la fin des vacances de l'été. Cela est positif, et j'entrevois la possibilité d'écouter Radio Prague plus régulièrement que tout récemment à la Trinité-Sur-Mer, nous écrit M. Jacques Augustin. M. Augustin merci de votre lettre. Nous avons reçu aussi une belle carte postale de la Trinité-Sur-Mer et vous remercions aussi pour vos cinq rapports d'écoute. "C'est l'occasion, poursuit M. Augustin, de vous remercier pour la dernière carte QSL reçue montrant l'illustre Antonin Dvorak, ainsi que pour le dessous de verre aux couleurs de Radio Prague que je n'ai pas manqué de présenter à mon épouse Andrée. En ce moment, j'écoute tout en écrivant un superbe programme historique en relation avec les réformes de Jean Hus. Tout le contenu est riche, passionnant à suivre. Nous vivons un grand passé. J'ai naturellement suivi les Jeux Olympiques et j'ai vu dans le quotidien "L'Equipe" du 29 août que la République tchèque a, à ce jour, obtenu une médaille d'or, trois d'argent et quatre de bronze. Est-ce un bilan satisfaisant ou en attendait-on plus? Sur cette question qui m'intéresse beaucoup s'achève ce message olympique en souhaitant qu'il vous ait été agréable," conclu M. Augustin.

Selon le président du Comité olympique tchèque, Milan Jirasek, c'est un résultat satisfaisant, bien que les Tchèques aient reçu une médaille d'or de moins, par rapport aux Jeux de Sydney en 2000. Il est d'ailleurs convaincu que la participation aux Jeux ne peut pas être réduite seulement aux médailles et rappelle que les Tchèques se sont qualifiés pour plus de finales qu'il y a de cela quatre ans. "Tous ceux qui suivent le sport savent que ce n'est souvent qu'une question de centimètres, parfois de millimètres. Quoi qu'il en soit, il est certain que nos sportifs ont fait honneur à nos couleurs," souligne Milan Jirasek.


"Après avoir écouté le panorama de l'actualité c'est l'émission littéraire qui m'a surtout intéressé, nous écrit Jean-Marc Klein de France. Ayant déjà eu l'occasion de lire Milan Kundera, je découvre l'auteur de "Belles années de galère", de "L'éducation de jeunes filles en Bohême" et de "Balle au prisonnier", Michal Viewegh. Cela va me permettre de trouver les romans publiés en France."

M. Klein que je sache, pour l'instant seul le livre "L'éducation des jeunes filles en Bohême" a été traduit en français. Le livre est paru aux éditions Flammarion. Il se peut, cependant, que déjà d'autres traductions soient en cours et que les francophones auront bientôt l'occasion de lire d'autres romans de cet auteur très appréciés par les lecteurs tchèques.

"J'ai eu l'occasion de dire publiquement à plusieurs reprises qu'Internet était complémentaire de la diffusion par les airs et je mets en application mes propos, nous écrit M. Michel Belhomme. Il ne faut pas renier les qualités de ce monde d'écoute comme je l'ai entendu cette semaine sur une autre radio étrangère dans la bouche d'une des fidèles auditeurs. Contrairement à son propos, les émissions sont les mêmes, tout simplement elles sont de meilleure qualité. Leur qualité est régulièrement bonne. Ce qui est important c'est le contenu et ça on retrouve toujours un haut niveau d'information, de sérieux. Je crois qu'il faut savoir évoluer avec son temps et je fais le maximum pour être dans le coup. Ainsi, dans l'autre domaine qui fait l'objet d'une véritable passion, la photo, je suis passé après une longue période de réflexion, au numérique lors de mon second voyage à Cuba et c'est sans doute le choix déterminant pour ma nouvelle carrière.

Il en va de même pour la radio. Lors d'une crise que traversait votre station des rumeurs couraient chez les auditeurs comme quoi il n'y aurait plus que la voie Internet. Depuis, vous continuez à diffuser en ondes courtes, à notre grande joie, mais vous avez développé le site Internet qui est devenu un modèle du genre, le modèle. Un auditeur l'avait souligné récemment dans sa lettre et je partage son point de vue. Quand il m'arrive de parler radio je ne manque pas d'inciter mes interlocuteurs à vous faire une petite visite. Je le signale toujours aux responsables de radio lorsque j'ai l'occasion d'en rencontrer..."

Et c'est avec cette lettre de M. Michel Belhomme qui se passe de commentaires et qui nous a fait un grand plaisir que prend fin cette émission consacrée à vos lettres et aussi, il ne faut pas oublier, à vos messages électroniques, car comme dit M. Belhomme, il faut évoluer avec son temps. Merci de nous avoir écouté, merci de nous avoir écrit. Continuez toujours à nous écouter et à nous écrire ...