Nouvelles Dimanche, 23. MAI, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

-OM-

L’état de santé du président Vaclav Havel

Les médecins du président Vaclav Havel, hospitalisé depuis jeudi soir, ont du lui administrer, dans la soirée de vendredi, des antibiotiques, a titre de prévention d’une éventuelle pneumonie. « Je vous garantis que cette thérapeutique intensive devrait arreter toute infection éventuelle a l’appareil respiratoire », a déclaré a la presse le médecin personnel du président, Ilja Kotik. Le risque d’une pneumonie, a-t-il ajouté, n’a pas augmenté depuis vendredi, mais, en raison de la faiblesse des poumons du patient, les médecins devraient doubler de vigilance. L’on sait que le président Havel a subi, il y a trois ans, l’ablation de la moitié d’un poumon, en raison d’une tumeur cancéreuse.

Bill Clinton et Vaclav Havel

Le président Bill Clinton n’a toujours pas pu toucher par téléphone son ami Vaclav Havel, depuis l’hospitalisation de ce dernier, il y a trois jours. Une discussion qui devrait plutôt avoir un caractere amical qu’autre chose. A son tour, le président Havel planifie de contacter Bill Clinton par téléphone pour lui faire part de son point de vue pour la solution de la crise du Kosovo. C’est ce qu’on apprend de Pavel Fischer, nouveau conseiller de Vaclav Havel, qui dit lui préparer des documents dans ce sens.

Jan Kavan continue son voyage en Chine

Le ministre des A.E. tcheque, Jan Kavan, continue sa visite de travail en Chine. Lors d’une rencontre avec le vice-premier ministre chinois, ce dernier a apprécié les efforts de la République tcheque en vue de trouver une issue au conflit du Kosovo. Les deux responsables se sont entretenus de l’inévitable question des droits de l’homme. Selon le chef de la diplomatie tcheque, la différence de points de vue sur certains aspects des droits de l’homme ne devrait pas etre comprise comme une confrontation entre Prague et Pékin. « Cela, a-t-il ajouté, nous ne le souhaitons pas et ce n’est pas non plus le sens de notre politique. En revanche, je suis venu renforcer les relations politiques et commerciales respectives ».

Les maires s’inquietent de la lenteur des réformes administratives

Les différents maires des communes, rassemblés depuis jeudi a Brno, capitale morave, dans un séminaire sur le rôle de la femme dans la vie politique, ont exprimé leurs inquiétitudes face a la lenteur du processus législatif de création des conditions nécessaires a la naissance des futures régions. « Nous sommes dans le besoins d’avoir, dans les meilleurs délais possibles, toutes les lois relatives a la réforme administrative, afin que nous puissions nous préparer a la naissance des régions dans les meilleures conditions possibles », a déclaré le maire de Drahanovice, région d’Olomouc. Dans leur majorité, les maires ont aussi sonné l’alarme face a l’hypertrophie de l’appareil administratif, en conséquence de la réforme de l’administration publique.

La France et l’intégration européenne

Dans le meme ordre d’idée, on note ce samedi une rencontre a Kromeriz, en Moravie centrale, de techniciens tcheques et français, sur le theme de la politique régionale et l’apport de la France dans l’unification de l’Europe . Cela, en marge des journées de la France dans cette ville. Les partis sont convenues que le renforcement de la coopération entre les deux pays est de nature a accélérer l’admission de la République tcheque a l’UE.

Histoires de chiens

Un concours de danse d’un genre spécial est organisé ce samedi a Prague. Il s’agit de danse entre des personnes et leurs compagnons de la race canine. Cette manifestation d’un genre spécial, la capitale tcheque la doit a l’association de la thérapeutique canine, qui propage l’idée selon laquelle les chiens ont un effet bénéfique sur l’état psychique de l’individu. Ce meme samedi, on assiste aussi, dans la ville de Grabstejn, région de Liberec, Boheme du nord, a des démonstrations sur l’emploi des chiens lors des attaques terroristes ou pour la recherche des explosifs, la drogue ou les armes. Des démonstrations préparées par les services vétérinaires de l’armée, les seuls, en République tcheque, a entraîner des chiens pour l’armée.