Nouvelles Dimanche, 30. MAI, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

Election du nouveau président du parti chrétien-démocrate tchèque

Le congrès du parti chrétien-démocrate tchèque (KDU-CSL) a élu Jan Kasal au poste de président du parti. Jan Kasal assurait déjà la direction du parti depuis la décision de Josef Lux, l'année dernière, de renoncer au poste de chef des chrétiens-démocrates pour les raisons de santé.

Josef Lux au congrès du parti chrétien-démocrate

Selon l'ancien président du parti chrétien-démocrate tchèque, Josef Lux, les chrétiens-démocrates pourraient créer, en coalition avec la social-démocratie et avec le soutien de l'Union de la liberté, un bon gouvernement qui pourrait offrir un certain espace aussi à des personnalités qui n'appartiennent à aucun parti politique. Josef Lux, qui a pris la parole au congrès du parti chrétien-démocrate à Ceske Budejovice, a ainsi rejeté indirectement une éventuelle coopération des chrétiens-démocrates avec la formation politique principale de la droite tchèque, le Parti civique démocrate de Vaclav Klaus.

Propositions de Milos Zeman

Lors du congrès, le Premier ministre social-démocrate, Milos Zeman, a proposé aux chrétiens-démocrates une coopération qui pourrait concerner la réforme de l'administration et l'intégration du pays à l'Union européenne. Néanmoins, Zeman n'est pas allé jusqu'à leur proposer une participation au gouvernement.

Une déclaration de Vaclav Klaus

Le Parti civique démocrate (ODS) n'a pas réussi tout à fait à accomplir la tâche difficile de transformation de la société tchèque. Une constatation faite lors d'une conférence idéologique de l'ODS, qui a commencé à Prague-Vinohrady, par le chef du parti, Vaclav Klaus. Il a critiqué la qualité du gouvernement du cabinet social-démocrate de Milos Zeman et a souligné que l'ODS doit être prêt à assumer la responsabilité gouvernementale en cas d'aggravation de la crise en République tchèque. En évoquant nos rapports avec l'Union européenne, Vaclav Klaus a souligné que l'Union ne doit pas être considérée comme un exemple qu'on doit suivre sans discuter, mais que notre pays doit se comporter vis-à-vis de l'Union comme un partenaire responsable et égal en droit.

La convalescence du Président Havel

Le Président tchèque Vaclav Havel, qui a quitté vendredi l'Hôpital militaire de Prague-Stresovice, passe les premiers jours de sa convalescence au château de Lany non loin de Prague. Il n'a plus de fièvre et sa bronchite a été jugulée. Le Président reste cependant toujours sous la surveillance des médecins et poursuit des exercices respiratoires.

Projet d'obligation de visas pour les Ukrainiens

Le cabinet tchèque doit se pencher, la semaine prochaine, sur le projet du ministre du Travail et des Affaires sociales, Vladimir Spidla, d'introduction de l'obligation de visas pour les ressortissants ukrainiens. Cette mesure devrait réduire le nombre des Ukrainiens travaillant au noir en République tchèque et faire baisser le chômage dans le pays. Le journal Pravo constate qu'actuellement il y a chez nous 20 000 travailleurs ukrainiens au noir et que 40 000 Ukrainiens travaillent dans notre pays sans avoir une autorisation nécessaire.

Rencontre d'anciens prisonniers politiques

La 10ème rencontre d'anciens prisonniers politiques a eu lieu dans la ville de Jachymov en Bohême de l'ouest. Près de cinq cents anciens prisonniers ont évoqué à cette occasion les événéments, survenus il y a un demi siècle, lorsque le régime communiste avait commencé à déporter des prisonniers politiques dans des camps de concentration dans la région de Jachymov. Aucun représentant de la haute politique tchèque n'a participé à cette rencontre.

Le Centre tchèque de Dresde

On vient d'inaugurer, à Dresde, les nouveaux locaux d'une succursale du Centre tchèque de Berlin. La succursale, qui existe à Dresde depuis 1997, oeuvre pour le développement des relations entre les résidents établis dans les régions près de la frontière tchéco-allemande.

Don pour la clinique pédiatrique de Prague-Motol

13 000 FF ont été offerts à la 2ème clinique pédiatrique de l'Hôpital de Prague-Motol par le consul honoraire de la République tchèque au Monaco, François Jean Brych. Le don sera utilisé pour l'achat d'un appareil de diagnostique nécessaire pour le dépistage de la leucémie.

Festival "Entre les barrières"

Plus d'une centaine de troupes de théâtre et d'ensembles de musique prennent part au festival intitulé "Entre les barrières" qui vient de commencer dans l'Hôpital psychiatrique de Prague-Bohnice. Les recettes de ce festival, qui a jouit, lors de ses éditions précédentes, d'un vif intérêt du public pragois, seront offertes à l'hôpital psychiatrique.