Nouvelles Jeudi, 05. FÉVRIER, 1998

r_2100x1400_radio_praha.png

Nouvelles 5.2.98

Arrestation du fils du Président slovaque

Selon la porte-parole du ministère de l'Intérieur, Dagmar Raupachova, le fils du Président slovaque Michal Kovac, a été arrêté, dans l'après-midi de mercredi, à la frontière tchéco- allemande, au poste de Rozvadov-Waidhaus, sur la base d'un mandat d'arrêt international, et passerait la nuit, selon des informations non-officielles, à la prison de Plzen. Il serait complice dans une affaire d'escroquerie évaluée à 2,3 millions de dollars, où la victime serait la firme Technopol.

L'élection présidentielle: rejet du recours des républicains

L'une des raisons pour lesquelles la cour constitutionnelle a rejeté la requête des républicains d'extrême droite tendant à mettre en cause la régularité de la récente élection du Président Vaclav Havel à la tête de l'Etat, est le fait que cette cour est incompétente en la matière. Une déclaration à l'agence de presse CTK par Vojtech Cepl, magistrat à la cour constitutionnelle. Il a jouté que les domaines de compétence de la cour sont énumérés limitativement par la loi, et que cette énumération ne mentionne pas l'élection du Président de la République.

La grâce présidentielle

Suite à la grâce présidentielle, consécutive à la réélection de Vaclav Havel, 375 prisonniers et détenus préventivement ont été élargis. L'administration judiciaire a exploité jusqu'à présent 431 dossiers. Les autres ne bénéficient que d'une réduction de la peine. La grâce devrait en principe bénéficier à 1500 personnes, dont 700 prisonniers et 800 détenus préventivement.

Prague et l'Union européenne

Le ministre tchèque des Affaires étrangères se félicite que, dans la journée de mardi, le Canada et le Danemark aient ratifié l'admission de la Prague, de Varsovie et de Budapest à l'OTAN. Le vice- ministre, Karel Kovanda, a réitéré l'intérêt de la République tchèque à ce que l'actuelle Chambre des députés ratifie la décision de la République tchèque d'intégrer l'OTAN. Ce qui veut dire avant le mois de juin prochain, où des élections anticipées sont prévues.

La République tchèque et la crise irakienne

Le président de la commission de la Défense nationale à la Chambre des députés, le chrétien-démocrate Vilem Holan, n'exclut pas que le Parlement se prononce positivement sur la participation des militaires tchèques à une éventuelle intervention internationale contre l'Irak. Pour sa part, le ministre de la Défense, Michal Lobkowicz, de l'Union de la liberté, n'a encore pas d'information dans ce sens.

Skinheads poursuivis pour racisme

Le parquet de la ville de Prague a approuvé l'enquête de la police et saisi le tribunal d'une plainte contre deux skinheads qui, en novembre de l'année dernière, ont attaqué deux étudiants Soudanais. Une attaque qui s'est soldée par le décès de l'un d'eux, Hasan Amin Abdar Radi, le second ayant été blessé. C'est le plus âgé des deux skinheads, un cuisinier de 18 ans, Petr Zbornik, que le procureur a accusé d'assassinat pour motifs racistes et atteinte à l'intégrité physique.

Quelques chiffres de 1997

Quelques données économiques pour terminer ces informations. De janvier à septembre de l'année dernière, le tourisme a rapporté aux caisses de l'Etat en République tchèque 2,7 milliards de dollars, ce qui est de 10,7% moins que pendant la même période en 1996. Les recettes touristiques représentent 16,6% des exportations et 7,2% du PNB. Par ailleurs, la quantité de miel vendue en République, l'année dernière, est estimée à 4532 tonnes, ce qui équivaut à la moitié de la production nationale.