Nouvelles Jeudi, 23. NOVEMBRE, 2000

r_2100x1400_radio_praha.png

Par Astrid Hofmanova

Disparition d'Emil Zatopek

Emil Zatopek, athlète légendaire, coureur de fond et quatre fois champion olympique de la course des 5 et 10 km, est mort, mardi soir, à Prague, à l'âge de 78 ans. Dans les années 1949-54, Emil Zatopek a battu 18 fois les records mondiaux de la course et il était le premier à surmonter la limite de 29 minutes de la course des 10 km. Respectant la demande de la famille, l'hôpital a refusé de préciser la raison de sa mort. Mercredi, le Président de la République, Vaclav Havel a envoyé un télégramme de condoléances à l'épouse du sportif décédé, Dana Zatopkova. Havel considère Zatopek comme un sportif excellent qui a rendu célèbre notre pays.

Augmentation du SMIG

Mercredi, le gouvernement a décidé d'augmenter le SMIG de 4500 à 5000 couronnes. La mesure devrait entrer en vigueur le 1er janvier 2001. Au cours de cette année, le gouvernement a augmenté le salaire minimum quatre fois.

A propos du rapport de la Commission européenne

Après avoir rencontré, mardi, Ramiro Cibrian, chef de la délégation de la Commission européenne, le Chef de l'Etat tchèque, Vaclav Havel, a reçu, mercredi, le chef de la diplomatie tchèque, Jan Kavan, pour s'entretenir avec lui de l'état des préparatifs de la République tchèque à l'adhésion à l'Union européenne, et du rapport rédigé par la Commission européenne. Havel considère ce dernier comme un document objectif, mais il ne partage pas l'inquiétude de certains hommes politiques tchèques de ce que la Tchéquie ne figure que dans le troisième groupe des pays candidats, sur le plan économique.

Augmentation du PIB

En République tchèque cette année, le PIB augmentera de 2,5 % et l'année prochaine de 3 %. Le taux moyen de l'inflation devrait atteindre 3,8 % et le taux de chômage 9,1 %, jusqu'ici les prévisions macro-économiques rédigées, mercredi pour la première fois, par la Commission européenne. Selon le même document, les pays candidats peuvent attendre une croissance continue du PIB, jusqu'à l'an 2002.

La Banque nationale tchèque

Le négociateur principal de l'Union européenne pour la République tchèque, Rutger Wissels, en visite à Prague, se déclare inquiet d'un projet gouvernemental de la loi sur la Banque nationale tchèque. Selon lui, ce projet risque de limiter l'indépendance de la banque, et est en contradiction avec l'Accord sur l'Union européenne.

Discrimination de la minorité allemande ?

La Fédération des expatriés allemands accuse le gouvernement tchèque de discrimination de la minorité allemande en République tchèque. La présidente de la Fédération, Erika Steinbach, a appelé les gouvernements de Berlin et de Prague à mettre fin à cette injustice. Selon elle, les Tchèques d'origine allemande ne jouissent pas d'une protection juridique suffisante, ils ne pouvaient pas restituer leurs biens confisqués pendant la guerre et ils ne sont pas représentés au Parlement. Selon les données de la Fédération, 100 000 Allemands vivent en Tchéquie, tandis que les sources tchèques n'indiquent que la moitié de ce nombre.

Le maire de Jérusalem en visite à Prague

L'avenir du processus de paix au Proche-Orient, tel est le thème d'un entretien, aujourd'hui, entre le Président Vaclav Havel et le maire de Jérusalem Ehuda Olmert. Vaclav Havel s'intéresse beaucoup à la situation au Proche-Orient, dont témoigne son initiative présentée, lors du Forum 2000 à Prague. Ses participants ont chargé, en effet, l'ancien Président du Portugal, Mario Soares, d'aller examiner la situation directement sur les territoires palestiniens et israéliens.

Centre tchèque de Paris

Michael Wellner-Pospisil, le nouveau directeur du Centre tchèque de Paris, veut que ce dernier devienne un centre où vont se croiser toutes les cultures européennes. Il veut aussi franchir les frontières parisiennes pour développer ses activités dans tous les départements français. Michael Wellner-Pospisil, 45 ans, vit, depuis 20 ans, à Paris où il a travaillé comme réalisateur et producteur pour plusieurs stations de télévision. A ce jour, la République tchèque a ouvert 17 centres tchèques dans le monde entier.