Nouvelles Jeudi, 24. JUIN, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

Rivières moraves

En ce qui concerne les rivières de la Moravie du nord et, un un peu moins, celles de la Moravie du sud, la situation est stabilisée. Cela dit, l'état d'alerte est toujours maintenu le long de certaines d'entre elles. Ce n'est pas encore vraiment la fin des pluies, disent les météorologues, mais ne sont prévues que des pluies ou des précipitations locales.

Havel a reçu des sénateurs

Rencontre, ce mercredi, au Château de Prague, du Président Vaclav Havel avec la direction du Sénat tchèque. Il s'agit d'une rencontre régulière. Comme le Sénat vient d'approuver la décision d'envoyer une unité de près de 800 soldats tchèques au Kosovo, il va de soi que c'est surtout de ce sujet que les sénateurs et le Président ont discuté.

Klaus-Kasal

L'entrée de la République tchèque à l'Union européenne, la création d'une société civique, la réforme de l'administration publique et les rapports entre groupes parlementaites et sénatoriaux de leurs partis, voilà les principaux thèmes d'une rencontre entre les chefs de l'ODS et de la KDU-CSL, Vaclav Klaus et Jan Kasal. La rencontre, pendant laquelle l'éventualité de création d'une coalition de droite, l'ODS, la KDU-CSL, l'Union de la liberté n'a pas été évoquée, a duré deux heures environ.

Déclaration du gouverneur Tosovsky

Le gouverneur de la Banque nationale tchèque, Josef Tosovsky, a déclaré son mécontentement en rapport avec la stabilité de la monnaie tchèque. A l'heure actuelle, la couronne est relativement forte, plus forte que nous ne le souhaitons, a-t-il dit à la session de la commission budgétaire de la banque.

Séminaire de Vyskov

Inauguration à Vyskov, en Moravie du sud, d'un séminaire des chefs d'états-majors des armées de Hongrie, de Pologne et de République tchèque et de leurs homologues des pays qui aspirent à l'adhésion à l'Alliance atlantique. Les trois nouveaux membres centreuropéens de l'OTAN veulent ainsi encourager la politique de portes ouvertes de l'Alliance à d'autres pays d'Europe de l'Est. L'enseignement des langues, de nouvelles normes législatives, la modernisation de l'armée et des préparatifs à longue échéance, telles sont les principales tâches des pays voulant entrer à l'OTAN, a dit le général Jiri Sedivy, chef de l'état-major de l'armée tchèque.

Aide aux hôpitaux yougoslaves

La fondation tchèque des amis des Serbes et des Monténégrins compte envoyer médicaments et matériel sanitaire à six ou sept hôpitaux yougoslaves, détruits ou endommagés par les frappes aériennes de l'OTAN. Le président de la fondation, Rajko Dolecek, veut accompagner cet envoi humanitaire.

Conseil ministériel

Le gouvernement tchèque a choisi, ce mercredi, une forme peu traditionnelle de son conseil ministériel. Les travaux ont commencé, en effet, dans le train transportant le cabinet à Havirov en Moravie du nord. La région minière d'Ostrava, dont les problèmes ont figuré au programme du conseil, est particulièrement touchée par la crise économique.

Attitude autrichienne

L'Autriche s'opposera à l'entrée de la République tchèque dans l'Union européenne si Prague ne ratifie pas la Convention sur l'évaluation des facteurs influençant l'environnement. Une déclaration exprimée par le député autrichien, Karl Schwitzer, lors d'une conférence de presse à Prague. Une réaction aussi à la décision du cabinet tchèque d'achever la construction de la centrale nucléaire de Temelin.

La drogue à Brno

A Brno, la police tchèque a découvert un nouvel atelier, cette année le cinquième déjà, de fabrication de la pervitine. L'usage de cette drogue est très répandu en République tchèque. La police a mis en détention cinq personnes dont deux jeunes filles.