Nouvelles Jeudi, 29. AVRIL, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

Havel en visite du Canada

Mercredi, le Président de la République, Vaclav Havel, a commencé une visite de trois jours au Canada au cours de laquelle il rencontrera le gouverneur général, Romée Le Blank, et les représentants du gouvernement et des deux chambres du Parlement. Evidemment, la visite est marquée par le sommet de l'OTAN, à Washington, mais les deux parties devraient se pencher aussi sur des questions bilatérales, dont, en premier lieu, le visa obligatoire pour les citoyens tchèques, introduit par le Canada en réaction à l'exode des Roms.

Les sanctions contre la Yougoslavie

Le gouvernement vient d'approuver les sanctions contre la Yougoslavie en conséquence du conflit au Kosovo. Elles concernent le gel des fonds financiers, l'exportation des produits qui pourraient aider à reconstruire les immeubles détruits par les bombardements et la suspension des vols entre la Yougoslavie et les pays participant aux sanctions.

L'arrivée des réfugiés kosovars

Arrivée, mercredi, à l'aéroport d'Ostrava-Mosnov, de 115 réfugiés kosovars dont la majorité sont des enfants et des vieillards. Ils vont auront un asile provisoire en République tchèque.

Dienstbier sur le Kosovo

Au Kosovo, on procède à une épuration ethnique délibérée, estime Jiri Dienstbier, émissaire spécial de l'ONU pour les droits de l'homme. Dans une interview à la Radio tchèque, Dienstbier a exprimé ses craintes que la purification ethnique ait été pratiquement terminée au Kosovo. A ses dires, la seule chance réside dans l'espoir que l'on parvienne à un accord politique.

Les relations tchéco-slovaques

Les relations tchéco-slovaques, l'intégration européenne et le prochain sommet du groupe de Visegrad, prévu pour le 14 mai à Bratislava, tels sont les thèmes qui devraient figurer à l'ordre du jour d'une rencontre, jeudi à Uherské Hradiste près de la frontière tchéco-slovaque, entre les premiers ministres tchèque et slovaque, Milos Zeman et Mikulas Dzurinda. La Slovaquie attend de la partie tchèque que celle-ci apporte son soutien à l'adhésion de la Slovaquie aux structures européennes. On parlera aussi de la partition des biens de l'ancienne fédération.

Un amendement de la Constitution

Un vaste amendement de la Constitution élargissant le mandat du gouvernement de décider, dans des cas précis, de l'envoi de soldats tchèques à l'étranger et du séjour des armées étrangères sur le territoire national, a été adopté par le cabinet tchèque. La nécessité de modifier la pratique actuelle où le gouvernement ne peut décider sans approbation du Parlement, s'est imposée avec urgence à cause du conflit en Yougoslavie.

L'OTAN ne demande pas encore de transit

L'OTAN n'a pas encore demandé à la République tchèque d'assurer le transit de ses convois ou l'atterrissage des ses avions dans les aéroports de Prague et d'Ostrava. Un groupe d'experts de l'OTAN doit tout d'abord examiner les conditions de plusieurs aéroports européens avant d'en choisir les plus propices. La République tchèque a reçu une note diplomatique des Etats-Unis qui envisage le transit d'un train accompagné de dix soldats non armés.

Le séjour des étrangers en République tchèque

Le cabinet vient d'adopter un projet de loi qui rend plus rigoureuses les conditions du séjour des ressortissants étrangers sur le territoire de la République tchèque et introduit plusieurs sortes de séjours à caractère humanitaire. Les étrangers qui veulent vivre en République tchèque obtiendront désormais un passeport dit d'étranger et tout ce qui est lié à leur séjour sera dans les compétences de la police au lieu du ministère de l'Intérieur. Ceux qui voudront travailler en République tchèque, seront obligés de contracter une assurance maladie.

La visite de l'archevêque français

L'archevêque français, Georges Edmond Gilson, poursuit sa visite de deux jours à Prague, qui s'effectue à l'invitation du cardinal Miloslav Vlk. Jeudi, l'archevêque Gilson aura une rencontre avec les vicaires de l'archidiocèse pragois au centre pastoral St.-Adalbert.

Culture

La Télévision tchèque a recueilli neuf interviews exclusives auprès des artistes français, renouant avec une interview de Jean Marais, réalisée l'an dernier dans sa maison. Le public aura l'occasion de voir sur le petit écran Pierre Richard, Annie Girardot, Marlène Jobert ou Michel Galabru.