Nouvelles Jeudi, 29. JUILLET, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

Par Astrid Hofmanova

Conseil ministériel

Mercredi, le conseil des ministres s'est penché sur des projets de loi concernant notamment l'administration et la sécurité de la centrale nucléaire de Temelin et la limitation des activités des groupes extrémistes en République tchèque. Il a donné son aval au déblocage du Fonds du patrimoine national des crédits nécessaires à la construction de maisons de retraite, en remplacement des bâtiments remis à leurs propriétaires dans le cadre de la restitution.

Les lois sur l'armée

D'autre part, huit projets de loi et amendements sur l'armée ont été soumis à l'examen du Sénat. A l'exception de la social-démocratie, qui demandait l'adoption des textes dans les plus brefs délais, les autres partis ont eu des objections et amendements à présenter, ce qui a eu pour résultat le rejet des projets par le Sénat. Ces projets concernent notamment l'étendue de l'obligation de défense et l'organisation et le fonctionnement de l'administration militaire.

Havel part pour Sarajevo

Vendredi, le Président de la République, Vaclav Havel, rejoindra les hommes politiques occidentaux qui se réunissent, depuis jeudi à Sarajevo, pour débattre du Pacte de stabilité dans les Balkans. Dans le cadre de cette visite, Havel envisage d'aller voir les soldats tchèques qui, quatre ans après la fin de la guerre en Bosnie-Herzégovine, veillent sur le respect des accords de paix.

On veut acheter Poldi Kladno

La société Mossei International Holding, un des éventuels acquéreurs à s'intéresser à l'achat du complexe métallurgique Poldi Kladno, non loin de Prague, est prête à en négocier le prix. Le propriétaire du holding propose un prix de base négociable de l'ordre de 450 millions de couronnes, soit plus 81 millions de FRF, mais le propriétaire de Poldi, Zdenek Zemek, demande 650 millions de couronnes.

Les impôts non payés?

Le total des impôts non payés en République tchèque, au mois de juillet de cette année, atteint 94,6 milliards de couronnes, soit à peu près 17,2 milliards de FRF. Avec les impôts remontant à 1993, date de la fondation de l'actuel système fiscal, le manque à gagner atteignait 12,4 milliards de couronnes en juin dernier, à quoi s'ajoutent les derniers impayés, soit 82,2 milliards de couronnes.

Les Roms quittent leur pays

Le nombre de Roms tchèques demandant l'asile en Grande-Bretagne ne fait qu'augmenter, pour atteindre ces derniers mois des chiffres record. Parallèlement, augmente le mécontentement à Londres qui menace d'instituer l'obligation de visas pour les citoyens tchèques. C'est ce qui ressort d'une déclaration, ce mercredi, du secrétaite de presse à l'ambassade britannique à Prague, Zbynek Havranek. Et d'ajouter que ce flux indésirable des Roms continue ce mois de juillet encore.

La faillite d'une agence de voyages

Une autre agence de voyage s'ajoute à celles disparues ces derniers temps. Il s'agit de la firme Interes Sport. La firme a quitté son siège au palais Lucerna à Prague sans même restituer à ses clients leur argent comme cela est arrivé plusieurs fois. Les clients s'attendent à la déclaration du propriétaire de la firme, dans laquelle il accuserait ses employés de gestion frauduleuse.

Réfugiés clandestins

Ils sont 33, les Chinois que la police allemande a refoulés, ce mardi, vers la République tchèque, à la frontière entre les deux pays, dans la région de Cheb. Ces réfugiés clandestins, qui n'avaient pas de documents d'identité sur eux, avaient franchi la frontière dans la nuit de lundi à mardi, grâce à la complicité de deux Vietnamiens et de deux passeurs allemands. Seuls 11, parmi, eux ont demandé le droit d'asile en République tchèque; ils ont été transportés dans un camp de réfugiés, tandis que les autres ont été remis au ministère de l'Intérieur pour vérification d'identité.

Economie

L'Investicni a Postovni banka (IPB) a signé ce mercredi un accord sur l'octroi, par un 11 banques étrangères, d'un crédit de 57,7 millions de dollars, soit quelque 2,012 milliards de couronnes, avec un intérêt de type LIBOR. On trouve parmi les consortiums ayant accordé le crédit, la Commerzbank, la Nomura Bank International, Unicredito Italiano, Interbanka et autres. Lors du premier semestre de cette année, l'IPB a dégagé un bénéfice de 2,926 milliards de couronnes.