Nouvelles Lundi, 01. FÉVRIER, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

Le limogeage de Karel Vulterin

Dans une déclaration, ce dimanche, à la télévision privée tchèque Nova, le ministre sans portefeuille chargé des services de renseignements, Jaroslav Basta, a déclaré que les informations sur les raisons ayant conduit à la relève, de ses fonctions, du directeur de ces services, Karel Vulterin, sont le fait de fuites intervenues précisément dans ces services. S'il n'a pas dit de quelles fuites il s'agit, il a néanmoins ajouté qu'il a eu le sentiment que ces derniers temps la presse et les partis d'opposition sont mieux renseignés sur le travail des services de renseignements que le gouvernement. "Je me suis donné la peine, a-t-il ajouté, d'étudier des articles, notamment de Mlada fronta Dnes de vendredi et samedi, et je peux vous assurer qu'ils disposent d'informations dont on n'a jamais entendu parler dans un conseil du gouvernement".

Le limogeage de Karel Vulterin Çsuite)

Selon le rédacteur en chef des informations de la télévision Nova, Karel Vulterin aurait été relevé de ses fonctions, parce que les services de renseignements, dont il fut le chef, n'ont pas informé, l'année dernière, sur le fait qu'en République tchèque évoluait un terroriste islamiste, et que le consul irakien aurait pu, lui aussi, être un agent et préparer une attaque terroriste contre le siège d'Europe Libre/ Radio Liberté à Prague. Et c'est le ministre des A.E, Jan Kavan, qui aurait déclenché le processus de cette relève pour avoir, lui, révélé sur l'existence de terroriste islamiste. Des informations démenties par ailleurs par le vice-premier ministre, Egon Lansky. Une affaire sur laquelle nous reviendrons plus en détail dans nos prochaines émissions.

Activité parlementaire

A l'ordre du jour de la Chambre des députés, dans sa réunion, dès l'après-midi de ce mardi, l'étude d'un projet de loi sur le référendum, et un projet de loi du Sénat sur la liberté de l'accès à l'information. Les députés auront aussi à examiner un projet de loi sur l'organisation de la loterie en République tchèque. La proposition de loi sur le référendum est le fait des communistes ensemble avec les socio-démocrates. Compte tenu de ce qu'il s'agit d'une loi constitutionnelle dont l'adoption nécessite 120 voix sur les 200 que compte la chambre, la question de son adoption reste ouverte.

Activités culturelles

Plus de 270 manifestations culturelles et sportives, des séminaires, des journées portes ouvertes et des débats feront partie de la campagne "Trente jours pour le secteur civique" que vont organiser des associations en République tchèque. La campagne, dont le coup d'envoi sera donné à partir de ce lundi 1er février, sera organiseé par le Comité de bonne volonté, - la fondation Olga Havlova, la Fondation Dagmar et Vaclav Havel ainsi que la fondation Vize 97 et d'autres initiatives civiques. Le but de cette campagne est de montrer l'importance du secteur civique en tant que partenaire important des secteurs public et privé.

Enseignement du tchèque en France

C'est au 17ème salon des langues, ce samedi, que l'Université Charles a fait une campagne publicitaire pour ses cours de langue à l'intention des étrangers. Nous sommes là non seulement pour faire connaître notre cours de langue, mais aussi pour dire que quelque part dans le monde, il existe une université qui s'appelle l'Université Charles. Nous sommes plus connus dans le monde anglophone, a dit la responsable de l'exposition, Helena Justova.