Nouvelles Lundi, 02. AOÛT, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

Avertissement de Petr Uhl

Le délégué gouvernemental aux droits de l'homme, Petr Uhl, a fait entendre qu'au cas où le nombre de Roms tchèques demandant l'asile politique en Grande-Bretagne ne diminuerait pas, le Royaume-Uni pourrait réintroduire l'obligation de visa pour les ressortissants tchèques. Selon Petr Uhl, depuis quelques mois, le nombre de Roms tchèques demandant l'asile politique en Grande-Bretagne atteint plus de 100 par mois. En juin, les autorités britanniques ont enregistré 143 demandes d'asile de Roms tchèques. Le comportement de ces demandeurs d'asile a cependant changé par rapport aux années précédentes. Aujourd'hui, en partant de République tchèque, les Roms sont conscients qu'ils pourraient être rapatriés et ne vendent pas leurs logements et leurs maisons.

Cours d'anglais pour les réfugiés kosovars

Un groupe de 6 volontaires britanniques est arrivé en République tchèque, pour apprendre aux Albanais du Kosovo dans les centres humanitaires tchèques la langue anglaise. Selon Ludmila Horakova de l'association Bohemia Corps, qui a invité les volontaires britanniques, la connaissance d'anglais permettra aux réfugiés, après leur rapatriement, une meilleure communication avec les membres des organisations humanitaires internationales.

Dossiers problématiques de l'élargissement de l'Union européenne

Pratiquement tous les pays candidats à l'intégration à l'Union européenne demandent un ajournement des ventes des terres et des biens immobiliers aux étrangers. La Pologne désire bloquer ce genre de vente pendant 18 ans, la Hongrie 10 ans et la République tchèque pendant un temps indéterminé. Ce sont les prix qui poussent les pays candidats à formuler de telles demandes, car les terres en Pologne, en Hongrie et en Tchéquie sont de 5 à 10 fois moins chères qu'en Allemagne ou en Autriche. Les problèmes historiques jouent aussi un rôle non négligeable en Pologne et en Tchéquie, car, après la guerre, la population allemande a été obligée de se retirer de la région des Sudètes et de la partie occidentale de la Pologne. On ne peut pas exclure donc que des Allemands expulsés ou leur descendants cherchent à acheter leurs anciennes propriétés, ce qui provoquerait une tension indésirable.

Pourra-t-on réhabiliter l'ancien ministre Ivo Svoboda?

Si l'ancien ministre des Finances, Ivo Svoboda, est acquitté, la social-démocratie devrat tout faire pour sa réhabilitation politique. Une déclaration de la vice-présidente du Parti social-démocrate tchèque, Petra Buzkova. Rappelons que le ministre Svoboda fut obligé de démissionner après l'ouverture d'une procédure judiciaire contre lui. On lui reproche d'avoir ouvert un compte pour y transférer des moyens financiers d'une entreprise au détriment des créanciers de cette entreprise.

Exposition Jiri Trnka

Presque 6 000 personnes on déjà vu, dans la Galerie de Bohême du sud à Hluboka près de Ceske Budejovice, une exposition consacrée au peintre et cinéaste Jiri Trnka. L'exposition rassemble 400 dessins, tableaux, statues et travaux de Jiri Trnka pour les dessins animées et pour le film de marionnettes. L'exposition est organisée à l'occasion du 30e anniversaire de la mort de cet artiste qui a rendu célèbre le cinéma tchèque dans le monde.

Martinu au festival de Bregenz

Dans le cadre du festival de Bregenz, en Autriche, au bord du lac de Constance, le public peut voir l'opéra La Passion grecque du compositeur tchèque Bohuslav Martinu. Il s'agit de la première version de cet opéra basé sur le roman Le Christ recrucifié de Nikos Kazantzakis, qui était donné, jusqu'à présent, dans une version remaniée. La Passion grecque sera présentée, au printemps prochain, aussi à l'Opéra de Covent Garden à Londres.

Fin de l'Ecole d'été du cinéma

La 25e Ecole d'été du cinéma, un festival du film visant surtout à donner aux jeunes la possibilité de mieux connaître l'art cinématographique, a pris fin dans la ville de Uherské Hradiste, en Moravie du sud. Cette année, les organisateurs y ont accueilli 2000 participants et invités. Le festival a proposé au public les projections de 138 films de long et 355 de court métrage ainsi que des débats, des expositions, une dizaine de concerts et plusieurs représentations de théâtre.