Nouvelles Lundi, 04. JANVIER, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

Spéculations sur l'avenir du gouvernement Zeman

Selon Petr Mateju, vice-président de l'Union de la liberté, parti de droite, le cabinet minoritaire social- démocrate tchèque n'arrivera pas à se maintenir au pouvoir dans le courant de cette année. Petr Mateju a fait cette déclaration dans le cadre d'un débat à la télévision publique tchèque. Son avis était partagé par d'autres participants au débat, le philosophe Vaclav Belohradsky et le sociologue Jan Hartl. Par contre, Vladimir Spidla, vice-premier ministre et ministre du Travail et des Affaires sociales, a qualifié cette prévision de tout à fait prématurée.

Avis contradictoires sur les élections présidentielles

Le député Vladimir Mlynar de l'Union de la liberté estime que, dans l'avenir, le Président de la République tchèque ne devrait pas être élu par le Parlement mais par l'ensemble de la population. Il admet cependant que la réalisation d'un tel projet ne serait pas possible sans un amendement important de la Constitution et un large consensus politique. L'avis de Vladimir Mlynar n'est pas partagé par la vice-présidente de la Chambre des députés, Petra Buzkova, du Parti social-démocrate tchèque, qui préfère, elle, que le Président soit élu par le Parlement, car ce type d'élection ne nécessite ni une campagne électorale coûteuse, ni un amendement de la Constitution. Néanmoins, Vladimir Mlynar et Petra Buzkova sont unanimes à estimer que le Président actuel, Vaclav Havel, ne quittera pas son poste avant la fin de son mandat, en 2003, et refusent de spéculer sur ses successeurs.

Initiative en faveur du ministre de la Santé publique

Les membres de l'Association pour la protection des malades ont appuyé, dans une lettre, le ministre tchèque de la Santé publique, Ivan David. Ils ont réagi ainsi à une autre lettre ouverte adressée, à la fin de l'année dernière, au Premier ministre tchèque. La lettre, signée entre autres par 7 artistes célèbres, demandait la démission d'Ivan David. "Nous pouvons constater, lit-on dans la lettre de l'Association pour la protection des malades que, depuis l'arrivée du ministre David, le travail du ministère commence à se rapprocher progressivement de notre conception du ministère en tant qu'organe d'Etat garantissant les soins médicaux complets et de qualité."

Candidature à la présidence de lZUnion chrétienne-démocrate

Le député et ancien ministre de l'Intérieur, Cyril Svoboda, présentera probablement sa candidature au poste de président de lZUnion chrétienne-démocrate tchèque. Le congrès des chrétiens-démocrates tchèques doit élire, au mois de mai, le chef du parti qui remplacera Josef Lux ayant été obligé d'abandonner ce poste, en septembre dernier, à cause de son état de santé. Actuellement, le parti est présidé provisoirement par Jan Kasal.

Verglas en Bohême du sud

Dimanche matin, de nombreuses routes en Bohême du sud se sont couvertes de verglas, ce qui a provoqué de nombreuses blessures et un accident de trolleybus.

Augmentation des tarifs de services postaux

Les PTT tchèques ont augmenté, depuis le 1er janvier, les tarifs des envois à l'étranger. Les tarifs des envois à l'intérieur du pays ne changent pas pour le moment. Désormais, l'envoi d'une carte postale en Europe coûtera 7 couronnes, soit près de 1,4 FF.

Ouverture du Centre des études bibliques

Le Centre des études bibliques devrait être ouvert, en mars, à la Faculté de théologie évangélique à Prague. La création de ce centre est un projet commun de l'Académie des sciences tchèque et de l'Université Charles de Prague. Le centre doit coopérer à la réalisation de projets internationaux. Selon le doyen de la Faculté de théologie évangélique, Petr Pokorny, il s'agit, depuis la Seconde Guerre mondiale, de la première entrée des études bibliques à l'Académie des sciences.

Films européens dans les cinémas tchèques

La société de distribution des films CinemArt présentera cette année dans les cinémas tchèques plusieurs films qui ont eu du succès au dernier festival du film à Karlovy Vary ainsi qu'une série de films européens. Il s'agira de films français, britanniques, danois, suédois, espagnols et russes et notamment du film britannique La gouvernante, du film norvégien Marie de la Baie des Anges du réalisateur Manuel Pradal, et, peut-être, aussi du film danois Fête de famille. L'année dernière, de janvier à novembre, les films présentés par la société CinemArt ont été vus par 120 000 spectateurs.