Nouvelles Lundi, 15. MARS, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

Le grand bal de l'Armée à l'occasion de l'entrée de la Tchéquie à l'OTAN

Le 4ème Grand bal de l'Armée tchèque a eu lieu, samedi soir, au Château de Prague. Un grand nombre de personnalités étaient présentes, dont les membres du gouvernement, les députés, les sénateurs, le cardinal Monseigneur Miloslav Vlk, les représentants des organes de l'Alliance de l'Atlantique Nord. Il s'est déroulé sous l'égide du Président de la République, Vaclav Havel, en son absence, tout comme de son épouse Dagmar, pour cause de maladie de cette dernière. La recette de la tombola, plus d'un demi-million de couronnes tchèques est allée sur le compte de la fondation Vision 97' de Dagmar et Vaclav Havel. Le bal s'est déroulé dans le cadre, aussi, des célébrations de l'entrée de la Tchéquie à l'OTAN.

Il ne faudrait pas trop se réjouir de l'entrée à l'OTAN

Le président de la Commission pour la Défense et la Sécurité de la Chambre des députés tchèques, Petr Necas, a mis en garde contre une trop importante euphorie de l'entrée de la République tchèque à l'OTAN. Selon lui, cette adhésion signifie surtout beaucoup de travail, car l'Armée tchèque mettra bien dix ans pour atteindre le standard des forces armées de l'Alliance. La Tchéquie devrait aussi soutenir un nouvel élargissement de l'OTAN, pas seulement à la Slovaquie, car ce sera une garantie de la stabilité européenne.

Vaclav Klaus et l'entrée à l'OTAN

Le président de la Chambre des députés, Vaclav Klaus, a qualifié de simple jeu de mots politiques la déclaration de vendredi du vice-Premier ministre, Pavel Rychetsky, selon laquelle, les gouvernements précédents avaient sousestimé les préparations à l'adhésion de la Tchéquie à l'Alliance de l'Atlantique Nord. Au contraire, Klaus affirme que les sociaux-démocrates, justement, ont souvent freiné le processus, et que le principal est que l'armée soit à la hauteur.

Le gouvernement et le temps de travail

Le gouvernement tchèque devrait, lors de sa réunion de mercredi, examiner le projet de loi sur le temps de travail. Ce projet devrait diminuer le maximum de la semaine de travail - 42,5 heures actuellement - pour 35 heures seulement en l'an 2005. La diminution se ferait progressivement, tous les ans au premier janvier, de 15 minutes par jour. Les salaires seraient naturellement conservés. Une forme de lutte contre le chômage, avec une hausse de la productivité et du pouvoir d'achat. Un courant suivi d'ailleurs dans les pays de l'Union européenne.

Une exposition intéressante à la veille de Pâques

A la veille des fêtes de Pâques, le Théâtre national de Prague vient d'inaugurer, dans son foyer, une exposition consacrée à la riche tradition et le présent des Jeux de la Passion sur les scènes de théâtre tchèques. Elle fait partie d'une autre exposition plus importante présentant les thèmes tchèques sur la scène du Théâtre national.

Le Théâtre Spejbl et Hurvinek en voyage

Le plus renommé théâtre de marionnettes tchèque, le Théâtre Sbejbl et Hurvinek, connu dans le monde entier, se rend au Festival international des théâtres pour les enfants et la jeunesse à Madrid. Ce théâtre légendaire en Tchéquie fête son 70ème anniversaire en l'an 2000.

Snowboard dans les monts des Géants

Le Tchèque Martin Cernik a remporté le concours de sauts acrobatiques en snowboard, à Spindleruv Mlyn, dans les monts des Géants - Bohême du nord-est. 50 adeptes du snowboard tchèques et slovaques y ont participé.

Le temps en République tchèque

Pour les jours à venir, le printemps se fera sentir, avec des températures de l'ordre des dix degrés, mais la nuit encore des gelées à attendre. Le soleil devrait rester de la partie. Les conditions de ski dans les centres de montagnes restent bonnes.