Nouvelles Lundi, 19. JUILLET, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

Fin de la visite de Kofi Annan

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a terminé dimanche sa visite officielle en République tchèque. Samedi, il a rencontré le Président de la République, Vaclav Havel, pour s'entretenir avec lui de la situation au Kosovo et de la participation de l'unité tchèque aux opérations de paix dans le cadre de la KFOR, ainsi que de la réforme envisagée du Conseil de sécurité et de l'ONU.

Les préférences de vote

Selon les résultats d'un sondage d'opinion effectué en juin, les préférences de vote du Parti communiste de Bohême et de Moravie ne cessent d'augmenter. Elles ont devancé même celles du parti social-démocrate au pouvoir de 2,3%. Actuellement, les communistes réuniraient 17,8% des voix, se trouvant ainsi en deuxième position après le Parti civique démocrate de Vaclav Klaus, avec 23,4%. Selon Cyril Svoboda, vice-président du parti chrétien-démocrate, et Vlastimil Tlusty, président du groupe des députés du Parti civique démocrate, cette situation devrait pousser leurs deux partis, ainsi que l'Union de la liberté à entamer les négociations sur la création d'un gouvernement de droite. Le président Havel, l'Union de la liberté et les chrétiens-démocrates estiment que l'augmentation continue du nombre des partisans du parti communiste est due, notamment, à l'accord d'opposition signé entre la social-démocratie et le Parti civique démocrate après les élections. Rappelons que cet accord a permis la formation d'un gouvernement social-démocrate monocolore. Par contre, Miloslav Ransdorf, vice-président du parti communiste, estime qu'il y a à l'origine de cette augmentation la réforme économique mise en échec et la crise sociale.

La loi de Finances pour l'an 2000

Conformément à l'accord d'opposition, le parti social-démocrate et le Parti civique démocrate préparent le budget de l'Etat pour l'année prochaine. Celui-ci devrait atteindre un déficit sans précedent: 100 milliards de couronnes. Une déclaration de Karel Kühnl, vice-président de l'Union de la liberté, dimanche dans une émission télévisée. Vladimir Spidla, ministre du Travail et des Affaires sociales, considère cette déclaration comme un non-sens.

L'indemnisation des victimes du fascisme

Dix femmes tchèques, qui devaient travailler pour la firme allemande Siemens dans le camps de concentration de Ravensbrück, pendant la Seconde Guerre mondiale, viennent d'être indemnisées par cette firme. Elles ont reçu chacune 10 000 DEM, a annoncé la Télévision tchèque, en se référant à Jakub Cermin, président de l'Union tchèque des combattants pour la liberté. Siemens et la seconde firme allemande, après IG Farben, qui avait indemnisé individuellement les victimes tchèques du nazisme.

Les Roms ne sont pas les seuls à quitter la ville de Most

Les familles roms habitant le quartier de Chanov à Most, en Bohême du nord, ne sont pas les seules à vouloir quitter cette ville, pour aller s'installer à l'étranger. Tandis que les Roms se sentent discriminés et ont peur des skinheads, les habitants d'une maison pour les citoyens nécessiteux, au même quartier, veulent partir à cause du bruit et du désordre occasionné par leurs concitoyens roms.

Alfons Mucha retourne à Mikulov

Une plaque commémorative consacrée au peintre tchèque du renom mondial, Alfons Mucha, a été inaugurée, dimanche à Mikulov en Moravie. Mucha vivait et travaillait dans cette ville pendant les années 1881-1883. Cette année, nous commémorons le soixantième anniversaire de la mort de cet artiste qui passa une partie de sa vie à Paris, dans les années 1896-1903. Une autre plaque commémorative se trouve dans la rue du Val-de-Grâce, au le quartier Latin à Paris.

Le congrès harpiste

Commencement, dimanche à Prague, du septième congrès mondial harpiste auquel participent presque 300 harpistes du monde entier. Sont prévus, dans le cadre du congrès, des rencontres avec un millier d'interprètes, pédagogues et producteurs de cet instrument exclusif.