Nouvelles Lundi, 27. NOVEMBRE, 2000

r_2100x1400_radio_praha.png

Par Omar Mounir

Le contrat d'opposition sera maintenu

Ce dimanche, la direction de la social-démocratie s'est penchée, lors d'une réunion, sur le résultat non satisfaisant du parti aux dernières élections régionales et sénatoriales partielles. Selon une déclaration de Milos Zeman, à l'issue de la réunion, les sociaux-démocrates sont contre la dissolution du fameux contrat d'opposition les liant au Parti civique démocrate (ODS) de Vaclav Klaus et n'ont aucunement l'intention d'aller à l'opposition. Ils ont par la même occasion réitéré leur soutien à Milos Zeman tant à la tête du parti qu'à la tête du gouvernement.

La coopération tchéco-allemande et la sécurité

Une coopération tchéco-allemande plus accrue pour renforcer la sécurité intérieure et extérieure européenne est nécessaire et participe de la compréhension au sein du contient. C'est la conclusion du forum de discussion tchéco-allemand qui vient de prendre fin dans la ville de Hambourg, et qui fut consacrée à la sécurité et les relations entre les deux pays, la paix n'étant pas une évidence selon les participants. Il relèvent qu'après l'admission de la Tchéquie à l'OTAN, et pour la première fois dans l'histoire, Allemands et Tchèques ont des intérêts communs en tant qu'alliés.

Les mêmes chances pour les hommes et les femmes

Le problème de l'égalité des opportunités pour les hommes et les femmes aura été l'objet, ce week-end, des débat de l'assemblée de l'Union des femmes catholiques, qui s'est tenue à Prague. Selon la présidente de cette organisation, Marketa Koronthalyova, les époux doivent veiller à parts égales, tant sur les intérêts de la famille que sur leurs carrières respectives. Voilà qui a au moins le mérite d'être clair.

Le président Klestil à Prague ce mercredi

C'est entre autres et principalement la question de la centrale nucléaire tchèque de Temelin qui sera à l'ordre du jour des discussions qu'aura le président autrichien Thomas Klestil avec son homologue tchèque Vaclav Havel, lors de sa visite à Prague, ce mercredi 28 novembre. Les deux chefs d'Etat sont décidés à libérer de leur impasse les relations entre les deux pays, à dépolitiser la question de la centrale de Temelin et à favoriser des progrès dans le dossier énergétique, lors des négociations d'admission avec l'Union européenne.

Un congrès sur les OVNI

Neuvième congrès sur les OVNI, (objets volants non identifiés) et les phénomènes paranormaux ce week-end à Kosice en Slovaquie, avec la participation de spécialistes slovaques, polonais et tchèques. L'un des thèmes principaux, les OVNI dans la littérature, puisque parmi les participants il y eut aussi des écrivains. On a réitérée l'idée selon laquelle d'autres civilisations existent sur d'autres planètes et souligné qu'aujourd'hui même des membres de l'Eglise catholique croient à l'existence de civilisations extra-terrestres.

Commerce excédentaire avec la Slovaquie

Commerce avec la Slovaquie, la balance des échanges de la République tchèque est excédentaire de 2,9 milliards de couronnes slovaques, pour les dix mois écoulés, dans le domaine des échanges de produits agricoles et alimentaires, ce qui représente, par rapport à l'an dernier une augmentation de 341 millions de couronnes. Des chiffres publiés par le ministère slovaque de l'agriculture.

Gestion déficitaire aux chemins de fer tchèques

C'est par un déficit de 4,8 milliards de couronnes, soit 800 millions de FF, que se soldera, selon une information de la CTK, l'exercice annuel 2000 aux chemins de fer tchèques. Un déficit aggravé de 1 milliard de couronnes par rapport à l'an dernier. Les raisons de ce déficit seraient dues principalement au fait que l'Etat ne dédommage des pertes enregistrées pour le transport des passagers qu'à concurrence de 30%, tandis que la dotation étatique va diminuant d'année en année.